La Chaudière-Appalaches veut réduire les émissions de gaz à effet de serre

La Chaudière-Appalaches veut réduire les émissions de gaz à effet de serre

Martin Vaillancourt, directeur général du CRECA.

Crédit photo : gracieuseté

ENVIRONNEMENT. Plus de 100 acteurs socioéconomiques et décideurs de Chaudière-Appalaches sont conviés à participer au tout premier Forum sur la transition énergétique et l’adaptation aux changements climatiques. L’événement organisé par le conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) se tiendra le vendredi 16 mars prochain au Centre Caztel de Sainte-Marie.

Sous la présidence d’honneur de Luc Provençal, maire de Beauceville et préfet de la MRC Robert-Cliche, le forum traitera des enjeux liés à la mobilisation nécessaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Il abordera les thèmes de l’énergie, du climat, du transport et de l’aménagement du territoire, et mettra également à l’honneur des initiatives locales. Des experts issus de différents milieux y livreront leur vision sous forme de conférences afin de mettre en lumière les perspectives d’avenir, les défis à relever et les obstacles à surmonter pour opérer une transition énergétique qui avantagera la région de Chaudière-Appalaches autant d’un point de vue social, environnemental qu’économique.

« Les prochaines décennies apporteront leur lot de changements dans les milieux agricoles, côtiers, forestiers ainsi qu’au cœur des villages. Il ne s’agit plus seulement de s’adapter aux changements climatiques, mais aussi de se mobiliser pour diminuer les gaz à effet de serre responsables de ces changements », a mentionné M. Provençal.

« Il s’agit d’une rare occasion de discuter de ces enjeux et de chercher à identifier des solutions concrètes pour mieux s’outiller face aux changements climatiques et de contribuer régionalement à l’atteinte des cibles de réduction des gaz à effet de serre. C’est en rassemblant les individus qui ont un pouvoir d’influence et d’action dans leur milieu que nous arriverons à mobiliser la Chaudière-Appalaches sur ces enjeux, mais aussi sur ce qui peut être réalisé à court terme », a ajouté Martin Vaillancourt, directeur général du CRECA.

Le rendez-vous marque le début de la troisième phase de la démarche provinciale Par notre propre énergie (2017-2020).

Pour en être, il est possible de s’inscrire jusqu’au 13 mars à midi au www.entreprendrelatransition.ca/

.

Poster un Commentaire

avatar