Brigitte Boisjoli: une vraie boîte à surprises!

Brigitte Boisjoli: une vraie boîte à surprises!

Brigitte Boisjoli.

Crédit photo : Beauce Média – Hubert Lapointe

MUSIQUE. Salle Méchatigan, Sainte-Marie, le vendredi 5 octobre 2018. Les spectateurs commencent à prendre place, la cloche sonne, les lumières s’éteignent. Entre enfin les musiciens, lesquels échappent leurs premières notes lorsqu’un morceau du décor se met à bouger. Qu’est-ce que c’est? C’est Brigitte Boisjoli qui, assise à l’avant-scène, attendait patiemment depuis tout ce temps le début de son spectacle « Signé Plamondon ».

Brigitte Boisjoli.

Cette astucieuse entrée en matière a donné le ton à une soirée très enjouée. À travers différentes anecdotes, et travaillant malgré sa « grippe d’homme », l’artiste qui s’était notamment fait connaître du public lors de sa participation à Star Académie en 2009 a offert à sa manière environ deux heures de chansons tout droit sorties de la plume de Luc Plamondon. « Luc, c’est une belle bibitte. […] Je les fais [les chansons] à la sauce Brigitte, une sauce semi-piquante drôle », a-t-elle lancé.

Avec l’aide de ses cinq musiciens, qu’elle surnomme affectueusement ses « perruches », elle a ainsi interprété des airs tels que « La complainte de la serveuse automate », « Un garçon pas comme les autres (Ziggy) », « J’t’aime comme un fou », « Le Blues du businessman », ou encore sa bête noire, « Rill pour rire », qui serait la chanson la plus difficile de sa carrière.

Quelques changements de costumes ont aussi agrémenté le produit, tout comme son plaisir à faire chanter le public ou à demander aux spectateurs « Ça vous tente-tu? » pratiquement à chaque numéro. Un tic plutôt amusant.

En guise de rappel, elle avait préparé une autre anecdote, l’interprétation de « J’ai besoin de parler », et a fait chanter « Ma mère chantait toujours » a capella à ses musiciens et à son auditoire. Un tendre « au revoir » de la part de la chanteuse.

Les gagnants sont…

Afin de célébrer en grand son 35e anniversaire, le diffuseur de spectacles Ovascène avait lancé un concours il y a environ un mois, dont le premier prix était un voyage en limousine pour assister au gala de l’ADISQ, incluant une nuit à l’hôtel Hyatt et 300 $ d’argent de poche. Le tirage ayant eu lieu à l’entracte, le gagnant est Jimmy Boudreau.

Notons que les deuxième et troisième prix, respectivement un souper spectacle pour quatre personnes et une paire de billets pour trois spectacles québécois, ont été remportés par Claudette Toulouse et Josée Lachance. Félicitations à tous! Aux dires d’Yves Chassé, président du conseil d’administration d’Ovascène, d’autres surprises pourraient se présenter en cours de saison. À suivre…

Pierre-Olivier Brouard d’Ovascène, Martine Boilard de Club Voyages Fascination, Sébastien Mercier de la Maison funéraire Edgar Mercier & fils (service de limousine) et Yves Chassé d’Ovascène.

Poster un Commentaire

avatar