Apprendre l’empathie par le théâtre

Apprendre l’empathie par le théâtre

Stéphanie Gosselin et Nathalie Jacques, alias Charlie Rouma et DJ Vibe.

Crédit photo : Beauce Média – Hubert Lapointe

ÉDUCATION. Plus l’empathie est apprise tôt dans la vie de l’enfant, moins il y a de risques qu’il ou elle intimide une autre personne plus tard. C’est le pari que tente de relever la compagnie Production Upendo dans son spectacle « C’est non! », présenté le vendredi 23 février dernier aux quelque 280 élèves de l’École l’Éveil de Sainte-Marie.

L’histoire met en scène Stéphanie Gosselin, alias Charlie Rouma, qui est invitée à participer à une compétition pour super héros. Mais, son pouvoir de téléportation ne fonctionne plus parce que son « réservoir d’upendo » est à sec à cause d’une blessure du passé. Puisque ledit réservoir se rempli chaque fois que l’on est aimable avec soi ou avec les autres, le personnage confrontera la personne qui lui a fait du mal dans sa jeunesse, soit Nathalie Jacques alias DJ Vibe, afin de lui expliquer l’impact de son geste.

Le spectacle, très interactif, explique comment il faut s’y prendre pour faire le plein d’upendo, tout en incitant le jeune public à réfléchir sur des idées de bonnes actions à réaliser. À la fin, chaque enfant a pu repartir avec une « étoile d’upendo » pour leur rappeler de faire le bien autour d’eux.

Tel que le duo l’a expliqué, le tout est parti du livre « As-tu rempli un seau aujourd’hui? : un guide du bonheur quotidien pour enfants ». La présentation a demandé deux ans de travail et d’accompagnement, notamment auprès d’un psychothérapeute, dans le but que la leçon soit bien assimilée par les enfants. Il est à noter que des activités de lecture en classe avaient précédé la représentation. À ce jour, une vingtaine d’établissements un peu partout en province ont accueilli Charlie Rouma et DJ Vibe entre leurs murs.

« Tout est pensé. Il y a 50 minutes sans temps mort. On voulait que les enfants s’amusent », a prononcé Mme Gosselin, espérant que les élèves auront pour la plupart retenu l’essentiel du message.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar