Le passeport vaccinal sera en vigueur le 1er septembre prochain

Le passeport vaccinal sera en vigueur le 1<sup>er </sup>septembre prochain
Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux. (Photo : (Photo Émilie Nadeau))

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a confirmé qu’il faudra être adéquatement vacciné pour être en mesure de profiter de certains avantages.

« Le 1er septembre prochain, comme nous l’avions laissé entendre, le passeport vaccinal sera implanté », a déclaré M. Dubé.

Deux grands secteurs seront visés, soit les rassemblements publics et les activités à haut taux de contact. Dans ce dernier cas, on parle principalement des bars, des restaurants et des gyms.

Le ministre a indiqué que des projets-pilotes seront tenus d’ici la fin d’août afin de s’assurer que l’application qui sera mise en place fonctionne de manière simple et efficace.

Application

Les Québécois pourront télécharger une application gratuite, Apple, Google ou autres, avec laquelle ils pourront demander leur code QR.

Les commerçants auront aussi de leur côté une application visant à vérifier le code de leurs clients. Selon le ministre, pour éviter les fraudes, les clients devront à la fois présenter leur code QR et une autre preuve d’identification comme un permis de conduire ou une carte d’assurance-maladie.

Dans le cas où une personne n’aurait pas de cellulaire, la preuve sur papier pourra être utilisée.

Les écoles

Pour ce qui est de l’utilisation du passeport vaccinal dans les écoles, le ministre Dubé préfère laisse à son collègue de l’Éducation, Jean-François Roberge, la responsabilité d’indiquer la façon dont cela se déroulera.

Il est prévu que le ministre Roberge fasse une conférence de presse à ce sujet dès demain.

La 4e vague et la vaccination

« Le Québec ne pourra éviter une quatrième vague », a prévenu le ministre Dubé. Il invoque la présence de plus en plus grande du variant Delta qui est, selon lui, « plus dangereux et plus contagieux ».

C’est pourquoi il exhorte les personnes non vaccinées à le faire le plus rapidement possible pour ne pas « frapper un mur », comme il dit.

Actuellement, 84 % de la population ont reçu une première dose de vaccin, et 70 % ont les deux doses. « Il faudrait que 400 000 personnes de plus décident de prendre la seconde dose pour atteindre la cible de 75 % ».

L’augmentation de la vaccination et la présence du passeport vaccinal pourraient ainsi éviter de reconfiner certains secteurs de l’économie.

Pour le moment, à cause des dispositions du Code du travail, le ministre n’envisage pas la vaccination obligatoire des employés. Par contre, il regarde avec sérieux la possibilité de l’exiger pour le personnel en soins de la santé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Audrey..
Audrey..
10 mois

Pi c quand les camps de concentration t’en qu’à être juste du n’importe quoi rendu la..!? On est supposé être un pays libre et non un pays de dictature!! Si les non vacciner n’ont plus aucun droits qui ne paye plus d’impôt ni de taxe, les non vacciner ne font plus partie de la société sa d’lair!!!!