Saint-Patrice lance la construction de la Coop santé

Par lynda_cloutier
Saint-Patrice lance la construction de la Coop santé

La Coop de solidarité santé du Sud de Lotbinière a donné le coup d’envoi à son projet de construction de l’édifice qui abritera la future clinique médicale et la Pharmacie Roy & Berthiaume mardi dernier 15 septembre.

La Coop santé, estime-t-on, sera livrée vers la fin de 2015 ou au tout début de 2016. La bâtisse érigée sur le site de l’ancien presbytère nécessitera un investissement global  de 937 500 $.

De ce montant, il faut toutefois retrancher la part de la pharmacie  qui est estimée à 435 500 $. Cela comprend la moitié des frais imputables à l’achat du terrain de la Fabrique, 50 % des coûts reliés à la construction de la bâtisse et quelque 100 000 $ pour l’aménagement intérieur du commerce.

La Coop, de son côté, investira 502 000 $ dans la concrétisation du projet. Outre sa participation à l’acquisition du terrain et à l’érection de l’édifice, une somme de 166 500 $ sera réservée aux investissements de lancement comme l’achat d’équipements.

Objectif : 2400 membres

Jusqu’à maintenant, la campagne de recrutement de membres a permis recueillir la souscription de 850 personnes. Il faut dire que l’opération avait été lancée au début de l’été. La période était moins propice et tant que la construction n’était pas devenue tangible, il pouvait y avoir un certain scepticisme, témoigne le président de la Coop. Christian Sasseville. On croit maintenant qu’on sera en mesure d’atteindre l’objectif visé : soit 2400 membres.

Un cadeau et demi

Lors du lancement de la concrétisation du projet, qui réunit les municipalités de Saint-Patrice, Saint-Narcisse et Saint-Sylvestre, la Coop a reçu un beau cadeau de 100 000 $ de la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Beauce.

À son tour, le préfet de la MRC de Lotbinière, Maurice Sénécal, a annoncé qu’il devrait confirmer un don de 60 000 $. Une demande a été faite dans le cadre du programme Pacte rural de la MRC, mais la décision sera rendue en octobre.

Coopération hors pair

Pour le maire de Saint-Patrice, Claude Fortin, il va sans dire que le succès de la concrétisation du projet de la Coop, on le doit à son président, Christian Sasseville ainsi qu’aux trois municipalités qui ont accepté de s’unir pour conserver et développer des services en soins de santé.

À son ouverture, la Coop comptera sur les services des deux médecins actuels de Saint-Patrice, les Drs Louis Duquette et Claire Nantel. Éventuellement, l’organisme verra à recruter de nouveaux médecins, «mais nous ne sommes pas encore rendus à cette étape», précise M. Sasseville. Notons que la Coop disposera d’une infirmière et d’une travailleuse sociale à temps partiel. On entend également mettre en place des services complémentaires.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires