Prévost Car: la route sinueuse vers le succès

Par lynda_cloutier
Prévost Car: la route sinueuse vers le succès
Gaétan Bolduc.

2001. Il n’y a pas eu que l’effondrement des tours jumelles du Word Trade Center à New-York qui a provoqué un ralentissement chez Prévost Car de Sainte-Claire dans Bellechasse. La crise bancaire japonaise, celle de la vache folle, la grippe aviaire et le H1N1 ont tous créé des impacts négatifs.

L’histoire de l’entreprise, fondée en 1924 par Eugène Prévost, a connu des hauts et des bas. Sa production a tantôt augmenté, tantôt chuté. En 2000, relate Gaétan Bolduc, président directeur-général de l’entreprise jusqu’au 31 décembre dernier, le rêve de la compagnie était atteint avec la production de 1000 véhicules par année.

Or, les perspectives d’avenir ont vite sombré. En 2001, la baisse de production a dramatiquement chuté des deux tiers environ. Les éléments de crise avaient, entre autres, provoqué un ralentissement du tourisme et des besoins en autocars. Trois ans plus tard, une petite remontée s’opérait avec la livraison de 400 autocars. Or, il fallait trouver des solutions si l’on voulait continuer de propulser Prévost Car vers la réussite.

Faire des choix

Gaétan Bolduc mettait alors en place un programme de réduction de toutes les dépenses inutiles ou superflues. Des gels de salaire s’étaient imposés, mais l’entreprise avait tout de même choisi de protéger le secteur de la Recherche et du développement puis de mettre l’emphase sur le service après vente.

Le plan a réussi. Prévost Car occupe, depuis 2012, 35% de la part du marché des autocars  et se situe au 1er rang du marché de la carrosserie en Amérique du Nord. Aujourd’hui, la production atteint quelque 830 véhicules par année.

Gaétan Bolduc, l’invité de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Joseph à son déjeuner-conférence qui se tenait le 24 février, soutient que la recette visant le succès se résume à quelques ingrédients. Il faut avoir la passion des clients et des produits, effectuer un travail d’équipe sans frontières entre les départements, être acharné et agir avec rigueur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires