Pour sauver l’Autodrome Chaudière

Par superadmin
Pour sauver l’Autodrome Chaudière
Le promoteur André Poulin.

Afin que Vallée-Jonction puisse conserver son autodrome, le 11 novembre dernier, le comptable professionnel agréé Bernard Duval a présenté aux gens d’affaires de la région le schéma de la société en commandite où ils sont invités à investir.

D’abord, dans le but de sécuriser l’investissement, l’exploitation de l’Autodrome Chaudière sera faite par l’intermédiaire de la société « Newco ». De cette façon, les risques financiers liés à l’exploitation demeureront dans la société. En d’autres mots, les investisseurs pourront en tirer des bénéfices en dividendes, mais ne pourront pas être responsables des dettes s’il y a lieu.

Ainsi, chaque commanditaire aura comme revenu annuel sa quote-part de profit de la société en commandite. Selon les prévisions budgétaires, qui ont été faites en fonction des événements de la dernière année, on estime entre 85 000 $ et 100 000 $ les dividendes, soit un retour potentiel de 7 à 10 % d’intérêt. Locations privées, soirée de pratique, « drift day » et autres pourraient aussi augmenter les revenus.

La situation actuelle

Géré par son promoteur André Poulin, qui est prêt à s’engager pour une période de cinq ans, un comité consultatif parmi les investisseurs sera mis en place afin de définir les orientations de l’Autodrome Chaudière et prendre part aux décisions.

De plus, l’actuel copropriétaire Dany Lagacé, ayant à cœur de trouver une solution pour garder la piste ouverte, a déclaré qu’il achèterait des quotes-parts dans la société en commandite.

La date limite pour compléter le groupe d’investisseurs est le 1er décembre. La société en commandite et les documents légaux seront produits dès que les formulaires d’engagements auront été reçus, l’encaissement des chèques effectués et que l’ensemble des 50 parts (à 25 000 $ chacune) aura trouvé preneurs. Les frais liés à cette démarche ont déjà été comptabilisés dans le budget 2016.

 

Pour toute information sur un possible investissement, contactez Bernard Duval au 418 653-9244 (de jour), ou André Poulin au 581 998-7388.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires