Plus de 136 000 $ pour la collecte des matières organiques résidentielles

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Plus de 136 000 $ pour la collecte des matières organiques résidentielles
Le traitement des matières organiques est la prochaine étape à suivre au niveau du traitement des ordures dans la région. (Photo : : Depositphoto)

COMPOSTAGE. Québec soutient le projet d’acquisition d’équipements de collecte des matières organiques résidentielles de la MRC de Beauce-Centre en y allant d’une aide de 136 198 $.

Ce soutien financier permettra la distribution de 4 086 bacs de collecte de matières organiques dans quatre des dix municipalités de la MRC de Beauce-Centre, soit Beauceville, Saint-Joseph-de-Beauce, Saint-Victor et Saint-Odilon. C’est 4 722 résidences, représentant une population de 15 035 habitants, qui en profiteront.

La collecte sera mise en place en avril 2023 et les matières organiques seront acheminées au Centre régional de traitement de la matière organique (CRTMO) de Thetford Mines. On estime à 692 tonnes la quantité de résidus alimentaires et verts qui sera collectée annuellement.

Pour le préfet de la MRC de Beauce-Centre, Jonathan V. Bolduc, la volonté du gouvernement est que chaque organisme municipal se dote d’un système de gestion des matières organiques d’ici 2025, et ce, par une majoration progressive des redevances pour l’enfouissement. « Notre conseil des maires est ainsi allé de l’avant avec la collecte des matières organiques qui est non seulement bénéfique pour la planète, mais qui, à terme, nous permettra aussi d’économiser. Ce programme vient ainsi soutenir directement l’implantation du troisième bac. »

Quant aux autres municipalités de la MRC, Tring-Jonction avait déjà implanté le bac brun sur son territoire il y a près de deux ans et les citoyens des autres localités plus rurales, soit Saint-Joseph-des-Érables, Saint-Jules, Saint-Séverin, Saint-Alfred et Saint-Frédéric, ont accès à un composteur domestique, une technologie moins coûteuse aux yeux des élus au moment de faire leur choix.

À l’heure actuelle, les matières organiques constituent environ 55 % des 5,8 millions de tonnes de matières résiduelles éliminées chaque année au Québec. Un budget total de 554 M$, soutient financièrement le milieu municipal et le secteur privé dans l’installation d’infrastructures permettant de traiter la matière organique au moyen du compostage ou de la biométhanisation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires