Les finissantes et finissants peuvent célébrer en toute liberté

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Les finissantes et finissants peuvent célébrer en toute liberté
Les élèves de la Polyvalente Benoit-Vachon à Sainte-Marie avaient choisi la classe pour immortaliser ce moment. (Photo : gracieuseté)

ÉDUCATION. Les finissantes et finissants des écoles secondaires de la région ont enfin droit, cette année, à un bal digne de ce nom.

Ayant dû composer avec la pandémie au cours des deux dernières années, les cohortes de 2020 et 2021 ont dû user d’imagination pour se créer un événement respectant les mesures sanitaires, ou tout simplement y renoncer. Si quelques modalités demeurent pour encadrer les activités, la situation actuelle n’a rien à voir avec celle des deux dernières années.

Certaines écoles ont d’ailleurs déjà tenu leur bal plus tôt ce mois-ci. La Polyvalente Benoit-Vachon de Sainte-Marie a parti le bal avec une célébration assez grandiose le 4 juin dernier au Centre Caztel. Défilé en tenue de soirée sur le tapis rouge, cocktail sans alcool, animation, goûter et remise de prix avec les finissants étaient au menu.

Le 11 juin dernier, c’était au tour des polyvalentes Bélanger à Saint-Martin et Saint-François à Beauceville où des activités similaires avaient été prévues.

Ce samedi 18 juin, l’école secondaire Veilleux honorait elle aussi ses étudiantes et étudiants ayant terminé leur parcours au secondaire avec un tapis rouge, remise de diplômes et lancer du mortier à l’agenda.

Les élèves de la Polyvalente de Saint-Georges tiendront leur bal le 23 juin prochain avec des célébrations spéciales et les traditionnelles prises de photos.

Enfin, L’École des Appalaches à Sainte-Justine et la Polyvalente des Abénaquis à Saint-Prosper seront celles qui tiendront le rituel en dernier, soit le 25 juin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires