L’économie sociale est porteuse d’avenir en Chaudière-Appalaches

Par superadmin
L’économie sociale est porteuse d’avenir en Chaudière-Appalaches
Claude Béland

Une soixantaine de personnes se sont réunies le jeudi 11 juin dernier à La cache à Maxime de Scott, dans le cadre d’une journée régionale organisée par la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA). Sous le thème « Quel avenir pour l’économie sociale en Chaudière-Appalaches? », l’événement a permis de faire le point sur la situation et de discuter des moyens à privilégier pour assurer son développement.

:« Nous avons pu entendre bon nombre d’idées et de commentaires qui contribueront à coup sûr à positionner la TRÉSCA dans les prochains mois. Il est certain que l’ampleur des coupures ainsi que la réorganisation des structures constitueront un réel défi, mais nous avons senti que les entreprises d’économie sociale, les partenaires et les élus souhaitent tous travailler dans le même sens pour que l’économie sociale continue à rayonner dans la région », a affirmé Serge Kirouac, président de la TRÉSCA.

Au programme

En début de journée, André Richard, membre du comité exécutif du Chantier de l’économie sociale, et Richard Lehoux, président de la Fédération québécoise des municipalités, ont tour à tour présenté les grandes lignes du Plan d’action gouvernemental en économie sociale sorti le 29 mai dernier. Ils ont également souligné le rôle accru que les municipalités sont amenées à jouer dans le nouveau mode de gouvernance régionale.

Pierre-Luc Bonneville, directeur général de la Coopérative de développement régional Québec-Appalaches, a quant à lui présenté des exemples de coopératives mises en place dans les dernières années, où les municipalités ont été partie prenante de la réussite des projets.

Les participants ont ensuite pris part à des ateliers où différents thèmes ont été discutés: l’économie sociale et les municipalités, le développement des affaires des entreprises, la reconnaissance et la promotion, et enfin, le rôle attendu de la TRÉSCA comme pôle régional.

En fin de rencontre, Claude Béland, qui a été président du Mouvement Desjardins de 1987 à 2000, a livré un discours de clôture. Il a entre autres partagé sa vision du développement des sociétés, qui doit inévitablement passer par l’économie sociale afin d’être plus juste, équitable et solidaire.

L’économie sociale en Chaudière-Appalaches
473
Entreprises en 2015.
800 Millions de dollars de chiffres d’affaires.
11000 Emplois, dont près de 10 % sont occupés par des personnes présentant des limitations physiques ou mentales.
       Le portrait peut être consulté en version électronique au www.tresca.ca.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires