La Tire de tracteurs n’a pas vieilli

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe

La Beauce et les moteurs, c’est une vraie histoire d’amour. Les passionnés s’étaient en effet donné rendez-vous pour la 40e édition de la Tire de tracteurs de Saint-Bernard. L’événement a eu lieu au Club de motoneige de la municipalité, devant quelques centaines de mordus de grosses machines.

Étaient présents une cinquantaine de participants, lesquels se sont affrontés dans quatorze catégories. Le principe est simple: le tracteur traîne une charge qui s’alourdit au fur et à mesure que la machine avance. Si le tracteur réussit le trajet, on ajoute du poids et on recommence. À la fin, les vainqueurs se sont partagés environ 15 000 $ en bourses.

Si la recette est élémentaire, n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un succès année après année. « Ils ne font pas ça pour l’argent, il y a des tracteurs ici qui valent au moins 200 000 $. Les agriculteurs ont la passion des moteurs et des tracteurs. Le site est beau et c’est bien organisé, on se le fait dire », a commenté Marquis Roussin, président de la Tire de tracteurs.

Noël Labrecque, participant à l’événement depuis les tout débuts, considère que la Tire a connu une belle évolution au fil des ans. Entre autres, sa première participation il y a 40 ans mettait en lice un tracteur de 75 forces. Ce samedi, sa machine baptisée « Ti-Boss » avait près de 600 forces sous le capot.

« On augmente tout le temps. On fait ça pour que les gens viennent voir ce qu’on va réussir. Ce que je veux, c’est que le tracteur s’opère bien et c’est assez rare que ça ne marche pas », a-t-il prononcé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires