La MRC Beauce-Centre se refait une beauté

Par Danny Lizotte
La MRC Beauce-Centre se refait une beauté
Le préfet, Jonathan V. Bolduc, entouré des maires de la MRC Beauce-Centre. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Danny Lizotte))

MUNICIPAL. Après avoir changé officiellement de nom dans les derniers mois, la MRC Beauce-Centre poursuit dans la même lignée. Lors d’une conférence de presse, le 12 octobre, le préfet Jonathan V. Bolduc a dévoilé les nouveaux logo et site Internet. Les sujets de bacs bruns et d’avancement des travaux de la piste cyclable ont également été abordés.

Le nouveau logo de la MRC Beauce-Centre, davantage épuré, souligne fièrement son appartenance à la Beauce par ses couleurs verte et bleue que l’on retrouve dans le drapeau régional. De plus, une image de feuille d’érable trône dignement dans la lettre A du mot Beauce.

« Le bleu, bien sûr, notre rivière Chaudière notamment, le vert tout ce qui est agricole, les Appalaches et la forêt. C’est quand même révélateur de notre région », a expliqué le préfet de la MRC Beauce-Centre, Jonathan V. Bolduc.

Le site Internet de la MRC a été modernisé afin de rendre sa navigation plus conviviale et ses informations plus accessibles. Les gens pourront trouver des renseignements concernant ses services aux citoyens. Ainsi, il sera plus facile de s’y retrouver en cas de besoin.

Bacs bruns

M. Bolduc a annoncé qu’en 2023, 3800 bacs bruns (240 L) seront distribués dans les municipalités de Beauceville, Saint-Joseph, Saint-Odilon et Saint-Victor. À elles seules, ces localités représentent 70 % des résidents sur le territoire de la MRC.

Ainsi, les déchets organiques souvent retrouvés dans les bacs noirs et déchargés dans les sites d’enfouissement seront réduit de 37 % à 22 %. Des bacs de comptoir (servant au compostage domestique) seront également distribués aux citoyens des secteurs ruraux dans Beauce-Centre.

Le coût des composteurs domestiques est défrayé à 80 % par RECYC-QUÉBEC et le 20 % restant provient du fonds PGMR (Programme de gestion des matière résiduelles) de la MRC Beauce-Centre. Les citoyens n’ont rien à payer afin de pouvoir, eux aussi, devenir des acteurs de changement par de petits gestes au quotidien.

« Si on veut détourner le plus possible les matières des centres d’enfouissement, c’est ce qui sera bon pour l’environnement et bon pour les coffres de la MRC aussi », s’est réjoui M. Bolduc.

Piste cyclable

En ce qui concerne les travaux de la piste cyclable (entre Saint-Joseph et Beauceville), actuellement, près de 19,6 km sur les 20 km à réaliser sont complétés. Il ne reste qu’à finaliser les derniers aspects de la piste, dont environ le tiers du pavage.

Il y a un petit retard à ce niveau, dû aux fortes pluies de cet été. Les travaux devraient être réalisés les 17 et 18 octobre, mais pourraient être retardés en raison de la température. Soulignons que le tronçon entre Saint-Joseph et Beauceville est toujours fermé pour la sécurité des usagers et ne doit pas être utilisé pour l’instant.

Concernant la traverse de la route 173, près des Rapides-du-diable, la MRC travaille avec le ministère des Transports afin de déplacer cette dernière plus vers le sud. Un terre-plein est envisagé pour rendre davantage sécuritaire les lieux pour les usagers de la piste cyclable. Un feu de signalisation fait aussi partie de la liste des demandes de la MRC.

Finalement, le pont qui enjambe la rivière Calway ne devrait pas être réparé avant 2024. De plus, la proposition de la MRC de construire une voie de contournement temporaire n’a pas encore reçu le feu vert des trois ministères impliqués (Agriculture, Environnement et Transports).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires