Karina Lehoux requise de l’autre côté de la planète

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Karina Lehoux requise de l’autre côté de la planète
Karina Lehoux, lors de son passage à Séoul. (Photo : gracieuseté)

SAINTE-MARIE. Grâce au pouvoir du bouche-à-oreille, l’animatrice professionnelle Karina Lehoux de Sainte-Marie a reçu un contrat qui l’a mené à Séoul, en Corée du Sud.

Là, du 1er au 3 décembre dernier se déroulait le Congrès mondial des coopératives. L’événement, divisé en tables rondes et rassemblant environ 2000 participants, a permis à divers intervenant de discuter de l’identité coopérative et des manières de s’adapter aux nouvelles réalités.

« C’est une dame qui organise des Sommets internationaux qui me connait qui me l’a proposé, était-elle surprise. Je retiens que ma méthode de travail, elle s’exporte! Ça veut dire que ça se peut, être une animatrice hors Québec. C’était la première fois sur un autre continent et espérons que ce ne sera pas la dernière. »

Mentionnons que Karina Lehoux a lancé Eklosion, son entreprise d’animation, il y a une dizaine d’années. Auparavant, ce sont quelques expériences chez Desjardins, de même qu’au sein des Danseurs de Sainte-Marie, qui l’avaient convaincu de son potentiel.

« Ma première expérience comme animatrice, c’est Lise Sirianni qui me l’a donné. J’ai beaucoup de gratitude envers Lise. Elle y croyait plus que moi. Elle a été très, très, significative. […]  Je suis fière que mes racines d’apprentissage de la scène soient à Sainte-Marie », a-t-elle prononcé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires