IGA Extra Boucherie Veilleux devient IGA des Sources

Par eveaudreyabona
IGA Extra Boucherie Veilleux devient IGA des Sources
Francis Veilleux, ancien patron de Iga Extra de Sainte Marie et Alain Gagné le nouveau propriétaire. (Photo : Beauce Média)

AFFAIRES. Le magasin d’alimentation a de nouveaux propriétaires depuis le 31 octobre dernier. Désormais c’est la familleGagné des -Entreprises des Sources qui prendra les rênes du IGA Extra -Boucherie Veilleux de Sainte-Marie.

Le changement de propriétaire n’entrainera pas systématiquement celui du fonctionnement de la structure. « On n’amènera aucun changement au niveau de la direction et des opérations au cours des prochaines années. Pour le moment, il n’y a rien de planifier. Au niveau du personnel rien ne changera, je pense que ce qui était le plus enthousiaste pour nous autres, c’était la qualité de la main-d’œuvre qu’il y avait dans le magasin à Francis », explique Alain Gagné, le nouveau patron.

Pour ce dernier, on peut parler de continuité plutôt que de changement. « On ira dans la même lancée que celle que Francis avait établie au cours des années, et qui est la même culture qu’on a dans nos six autres magasins Des Sources. Surtout qu’au niveau de la transaction, moi connaissant bien -Francis, je connaissais très bien ses magasins ».

Bien qu’il n’y ait pas de changements au niveau de la gestion du personnel et des opérations, Alain Gagné dit vouloir amener sa signature. Notre petite touche sera sur les produits de marque IGA Des Sources. Nous voulons les amener dans la région de la Beauce, de la Rive-Sud. Aussi, sans changer ce que Francis faisait déjà, on va apporter notre couleur personnalisée au niveau des évènements, des activités, mais on va prendre le temps de le faire à long terme ».

Les motivations

À la question de savoir qu’est qui a poussé la famille Gagné à acquérir un autre magasin, Alain Gagné répond : « C’est d’abord parce que Francis était vendeur. Ensuite, en achetant IGA Sainte-Marie, ça poussera notre entreprise à une dimension plus grande. Je pense que dans le marché d’aujourd’hui, ceci permettra d’avoir notre continuité et d’agrandir notre volume. On va alors se permettre une structure à huit magasins, et être au-dessus de 1 400 à 1 500 employés. Notre objectif c’est de devenir le plus efficace possible ».

De son côté, Francis Veilleux indique qu’après 18 ans, le choix de vendre a été difficile. « La raison première est que j’avais des commerces, trois épiceries, ça me faisait environ 600 employés, c’est une charge de travail qui était quand même élevée. Puis, mes enfants n’étaient pas intéressés par la relève familiale et je ne pouvais non pas les obliger ».

Une décision bien que difficile selon lui, mais elle a été murement réfléchie. « J’avais commencé à mijoter qu’il fallait qu’un jour je prévoie peut-être un plan B, vu que mes enfants n’étaient pas intéressés. M. Gagné est un ami avec qui j’avais souvent des discussions par rapport à nos familles. Ils cherchaient un plan de progression et la Rive-Sud les intéressait ».

Après la vente du IGA Extra de Sainte-Marie, M.Veilleux dit qu’il ne quitte pas totalement le domaine du commerce, « je garde quand même un magasin, celui de -Lévis et je tombe avec une charge de travail plus régulière pour seulement une personne ». La vente de ce magasin lui donnera plus de temps pour d’autres activités. D’ailleurs il mentionne, « je ne déménagerai pas de la Beauce. J’aurai désormais assez de temps pour m’investir encore plus dans la communauté, dans laquelle je me suis toujours impliqué ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires