Agrandissement de l’École Vision Beauce à Sainte-Marie

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Agrandissement de l’École Vision Beauce à Sainte-Marie
Mélanie Boissonneault est directrice propriétaire de l'École Vision à Sainte-Marie (Photo : Beauce Média - Éric Gourde)

ÉDUCATION. L’École Vision Beauce de Sainte-Marie procédera à un agrandissement de ses installations moyennant un investissement de 2,5 M$ au cours des prochains mois.

L’agrandissement se réalisera sur deux étages et permettra entre autres de créer de nouvelles salles de classe, et ce, afin de pouvoir accueillir les élèves inscrits jusqu’à la sixième année. De plus, la section gymnase de l’établissement sera agrandie afin de maximiser l’espace pour bouger.

» C’est un besoin que nous avions depuis plusieurs années avec l’augmentation de notre clientèle au primaire et de notre équipe de professionnels grandissante « , indique Mélanie Boissonneault, directrice propriétaire de l’école Vision à Sainte-Marie.

» Nous étions rendus là. Nous avions agrandi par l’intérieur avant, mais au privé non subventionné, on mesure les pieds carrés selon les besoins. On ne fait pas d’extra et on implique davantage nos équipes dans les choses à faire en se concertant. Nous avions commencé à faire des démarches avant la pandémie, mais avions dû reporter la chose « , ajoute-t-elle.

En plus de l’agrandissement du bâtiment, d’un nouveau gymnase et de trois classes additionnelles, un laboratoire créatif et des locaux connexes qui serviront de vestiaires, services professionnels et autres font aussi partie des aménagements visés. » Le besoin est là. Les enseignants n’ont plus de salle pour eux depuis quelques années. Nous commençons aussi à avoir des classes double niveau et besoin d’un vrai gymnase. On ne peut accueillir des équipes de sport pour qu’ils viennent jouer ici. On doit louer des infrastructures au Cégep, mais ce serait plaisant de pouvoir le faire chez nous, alors on s’est dit qu’il fallait prévoir les 10-15 prochaines années. «

L’École Vision accueille près de 250 élèves et souhaite en accueillir jusqu’à 325. Elle emploie aujourd’hui 35 personnes. » Notre liste d’attente est longue et on veut pouvoir peut-être accueillir d’enfants au préscolaire. Le gymnase notamment sera un élan pour la suite des choses. «

Le prochain agrandissement amènera sûrement la direction à recruter. » Nous allons regarder ça une année à la fois, mais constamment, des choses nous amènent à ajouter du personnel, soit pour aider dans les classes ou des enseignants et des éducatrices ayant des compétences pour appuyer les gens en place. «

Preuve que le prochain agrandissement pourrait n’être qu’une étape, Mme Boissonneault avoue que l’école pourrait ajouter du préscolaire à son offre, une possibilité qu’elle juge stimulante. » On va voir comment va évoluer l’après-pandémie et la récession qui commence. On verra si notre liste d’attente va demeurer et ce n’est qu’après qu’on verra quelles sont nos perspectives. Je suis là pour faire grandir autant l’école que les enfants et l’équipe. Cette étape de construction me donne des ailes et d’essayer d’imaginer comment rendre l’école encore meilleure. «

Société en commandite, l’École Vision est une école privée non subventionnée qui propose une éducation préscolaire et primaire avec un volet préscolaire de 3 et 4 ans en immersion trilingue (français, anglais et espagnol). Sa clientèle scolaire va de la maternelle à la 6e année. Il y a neuf écoles Vision au Québec et chacune est régie par un propriétaire. Celle de Sainte-Marie en est à sa 13e année d’opération.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires