Le programme d’Infographie inaugure ses locaux à Saint-Joseph

Le programme d’Infographie inaugure ses locaux à Saint-Joseph

La traditionnelle coupe du ruban a été effectuée à l'aide d'un coupe-papier guillotine!

Crédit photo : Beauce Média – Hubert Lapointe

ÉDUCATION. Déménagés au cours de l’été, les locaux du programme d’Infographie ont été inaugurés ce matin au Centre de formation des Bâtisseurs de Saint-Joseph-de-Beauce.

Depuis 1993, le cours d’Infographie était offert depuis les installations de la Polyvalente Saint-François à Beauceville. Toutefois, la popularité grandissante de l’école secondaire (notamment en Éducation internationale) a fait en sorte que l’institution a été contrainte de récupérer l’espace.

Pendant ce temps, le Diplôme d’études professionnelles en opération d’équipement de production du Centre de formation des Bâtisseurs de Saint-Joseph-de-Beauce n’avait pas enregistré suffisamment d’inscriptions pour être lancé de la manière habituelle (le programme est tout de même proposé, mais en entreprise). Ainsi, après quelque 50 000 $ en réaménagements divers, les classes étaient prêtes à accueillir la quinzaine d’élèves inscrits au programme d’Infographie.

Selon Lorraine Turcotte, directrice du Centre de formation des Bâtisseurs, les nouveaux locaux ne sont ni plus grands, ni plus petits que ce à quoi les étudiants étaient habitués. Par contre, ils évolueront désormais dans un monde plus adulte, ce qui est certainement un avantage de l’endroit. Par ailleurs, la grande proximité entre Saint-Joseph et Beauceville a permis au programme de n’enregistrer aucun abandon. Elle note d’ailleurs que la Beauce a formé plus de 350 élèves en Infographie en 25 ans.

En soulignant le dynamisme de la Commission Scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE), Christian Gendron, directeur général du Comité sectoriel de main-d’œuvre (CSMO) en communication graphique du Québec, a confirmé que son équipe et lui réaliseront dans les prochaines semaines la promotion de l’Infographie afin d’assurer la relève du secteur.

« C’est un nouveau départ pour le programme, qui fait déjà la fierté de la CSBE », a commenté pour sa part Charles-Henri Lecours, président de la commission scolaire.

Un milieu impliqué

Lorraine Turcotte a qui plus est rappelé que les jeunes inscrits en Infographie se sont distingués à pas moins de 12 reprises aux Olympiades de la formation professionnelle depuis 2000. « Non seulement nos enseignants sont-ils compétents, mais ce sont aussi des passionnés et ils savent bien transmettre cette passion aux élèves », a-t-elle prononcé.

 

Poster un Commentaire

avatar