Une microbrasserie à Tring-Jonction

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Une microbrasserie à Tring-Jonction
Yannick Gilbert devant les locaux qui abriteront sa microbrasserie au cours des prochains mois. (Photo : gracieuseté)

BIÈRES. Une autre microbrasserie verra bientôt le jour dans la région. L’Assoiffée est la dénomination choisie pour celle qui aura bientôt pignon sur rue à Tring-Jonction.

Yannick Gilbert de Saint-Joseph cherchait un endroit pour pouvoir éventuellement démarrer sa propre entreprise. Ses recherches pour un local l’ont mené à cet endroit. « J’ai toujours rêvé d’avoir quelquechose. Mon père était entrepreneur et je suis un gars de public. Le monde des microbrasseries est stimulant. J’ai eu la chance d’aller en visiter plusieurs et ça me fascine. Le local de Tring-Jonction est apparu à la fin de l’été et j’ai entrepris mes démarches avec le propriétaire et la municipalité. C’est un ancien magasin de décoration, très bien situé et c’était à louer, alors j’ai choisi d’aller là », résume-t-il.

Il avoue avoir réfléchit à cette avenue pendant un certain temps avant de se lancer. « J’ai jonglé avec ça à peu près deux ans. Je me suis décidé en septembre dernier. J’ai cherché un local avec pignon sur rue, sur une grande artère et accessible facilement. Les sentiers de quad et de motoneige sont tout près et ce sera facilitant, autant pour les gens qui se dirigent vers Thetford, Sainte-Marie, Vallée-Jonction et même Saint-Victor. »

Conscient que le marché des microbrasseries est de plus en plus achalandé, Yannick Gilbert espère se distinguer à sa façon. « Il y a encore de la place pour ceux qui vont se démarquer avec des bières de qualité, du service et bien situés. Je veux rester local. J’aurai beaucoup de bières invitées, j’aurai du choix. En plus d’avoir celles des autres, j’aurai les miennes. Mon projet sera aussi autour de l’histoire de la Beauce. J’aurai des bières comme la Calway, la Joseloise, la Chute du Diable, la 1737, année de la colonisation de Saint-Joseph, la Mine, pour être thématique avec Tring-Jonction, notamment. »

Souhaitant bien se préparer avant son ouverture, il estime avoir réussi à s’entourer de bonnes personnes pour mener à bien son projet. « J’ai quelques recettes de développées avec un brasseur et j’ai un consultant qui m’aide à le faire. J’ai acquis un petit équipement de 250 litres. Je pense pouvoir brasser un 1 000 litres par mois. Le temps de me faire la main et pour tester le marché. Je veux savoir ce que les gens qui passent sur la 112 vont aimer. »

Sa clientèle pourra également casser la croûte sur place, selon ses plans. « Je pense à un service de pizza congelées, de sandwichs et de mets préparés. Je ne m’embarquerai pas dans la restauration, mais c’est toujours agréable de se mettre quelquechose sous la dent. »

Quoique fébrile, il n’a surtout pas l’intention de se presser avant d’ouvrir son commerce. Il entend prendre son temps pour préparer ses locaux, développer ses produits et son identité. « C’est long avant de pouvoir se lancer véritablement. Je suis en rénovation. Je ne veux pas mettre de date, mais possiblement au printemps, en mars ou avril, je devrais pas mal être prêt. Je ne veux pas créer d’attente toutefois », confie-t-il en terminant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gaetan Lessard
Gaetan Lessard
29 jours

Je suis resté surpris par quelques échantillons que j’ai pu déguster. C’est une belle découverte ! Avec la détermination de Yannick , il n’a pas fini de nous surprendre.

ROLLY GILBERT
ROLLY GILBERT
29 jours

BRAVO ET FÉLICITATION YANNICK TU RÉALISE TON RÊVE JE VAIS SUREMENT PASSE EN BEAUCE VOUS VOIR TU EST UN CHAMPION LOVE TANTE ROLLY JOYEUX NOËL ET SANTÉ AMOUR POUR L’AN 2022 xxxx

Roy solange
Roy solange
29 jours

Alors bravo pour ce beau projet et je vais aller faire un tour bonne année santé bonheur et réussite totale a tes merveilleux projets
.