Légère baisse des inscriptions au hockey mineur

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Légère baisse des inscriptions au hockey mineur
La baisse n'est heureusement pas très significative chez les Baroudeurs de Beauce-Centre. (Photo : Beauce Média)

SPORTS.  Les organisations de hockey mineur de la région encaissent une légère baisses des inscriptions cette année, comparativement aux années antérieures.

Hockey Beauce-Centre évalue la baisse d’inscription à environ 10 à 15 % par rapport à une année normale, explique le vice-président et registraire de l’organisation, Carl Michaud. « Atome et Pee Wee (M-11 et M-13), c’est sensiblement la même chose que par le passé. Dans les plus petits (M-7), on a une baisse, mais pas énorme. C’est davantage chez les Bantams (M-15) et surtout le Midget où la baisse est plus prononcée. »

Carl Michaud ne s’inquiète pas pour l’avenir du hockey mineur dans la région, la baisse chez les jeunes n’étant pas celle du Prolac, à titre d’exemple.  « Généralement, on augmentait chez les petits, mais pas cette année. Nous avons une bonne base.  Quelques-uns se sont retirés en raison du passeport vaccinal, mais c’est moins qu’anticipé. Le fait qu’il n’y ait pas eu de hockey l’an dernier fait possiblement en sorte que des jeunes ont opté pour d’autres activités. Pour d’autres, c’est le sport scolaire qui est devenu prioritaire. »

La baisse des inscriptions occasionnera possiblement une diminution du nombre d’équipes chez les Baroudeurs, ce qui entrainera une baisse des locations de glaces. Inévitablement, l’aréna de Saint-Victor pourrait écoper à ce niveau, précise M. Michaud. « Nous avions toujours trois équipes chez les Atomes, Pee-Wee la même chose, sauf que cette année, ce sera deux équipes. C’est pour cette raison que nous n’aurons possiblement pas de matchs à Saint-Victor, mais seulement à Beauceville et Saint-Joseph. »

Bonne nouvelle toutefois, l’organisation se prépare à tenir son traditionnel tournoi de hockey Atome à Beauceville.  « Le tournoi devrait avoir lieu en février, sauf que les inscriptions sont retardées partout d’au moins un mois. On espère avoir nos 32 équipes, comme il y a deux ans. »

Du côté de Hockey Bellechasse, Véronique Labbé observe que la situation est à peu près la même, soit une légère baisse évaluée à environ 5 %.  « Seulement cinq membres ont demandé des remboursements à cause du passeport vaccinal.  La perte est toutefois plus significative au niveau du junior. Autrement, ça se passe bien.  Nous sommes bien heureux de pouvoir jouer avec des équipes complètes. »

Sans lier la chose au passeport vaccinal, il va sans dire que la mesure a tout de même eu un certain effet, observe Francis Vachon, vice-président de l’organisation du Prolac.  « De façons globales, cette année, nous sommes actuellement à un ratio de 81 % d’inscriptions reçu comparativement à l’an dernier (Saison 2020-2021), alors que les inscriptions étaient assez similaires à celles de la saison 2019-2020, soit avant la pandémie. Je ne dirais pas que la diminution est liée au passeport vaccinal, mais plutôt aux conséquences globales liées à la pandémie. »

M. Vachon remarque toutefois une baisse chez les nouvelles inscriptions, ce qui ampute l’avenir de la franchise de manière assez importante.  « Mis à part le 7 % qui ont abandonné dû à l’implantation du passeport vaccinal, les autres 93 % sont habituellement comblés par les nouvelles inscriptions des enfants de 6 ans et moins. Pour ces enfants en bas âges, nous enregistrons cette année une baisse record d’inscriptions de l’ordre de plus 80 %. Nous essayons encore de comprendre pourquoi. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires