Le port du masque élargi dans Bellechasse et la Nouvelle-Beauce

Eric Gourde  redaction@lavoixdusud.com

Le port du masque élargi dans Bellechasse et la Nouvelle-Beauce
Dre Liliana Romero, directrice de la Santé publique en Chaudière-Appalaches. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

SANTÉ. La Direction nationale de la Santé publique a finalement étendue l’obligation du port du masque, en début de semaine, à tous les résidents des résidences privées pour aînés (RPA) ainsi que pour tous les élèves des établissements scolaires du primaire et du secondaire des MRC de Bellechasse et de Nouvelle-Beauce.

Cette mesure était déjà en vigueur dans les MRC des Appalaches, Robert-Cliche, de Beauce-Sartigan, des Etchemins, rappelle la directrice régionale de la Santé publique, Dre Liliana Romero, qui martèle que ces mesures ont pour but d’éviter des fermetures de classes.

Cette dernière confirme que cette mesure était envisagée depuis un certain temps, puisque les écoles comptent pour presque la moitié de toutes les éclosions. « Il ne faut pas voir le port du masque comme une mesure punitive, mais préventive. C’est la différence. Ça sert à limiter la progression et garder les enfants dans les classes. »

Les mesures sont élargies, même si les MRC des Appalaches et Beauce-Sartigan comptent actuellement pour 60 % des cas actifs dans la région et la plupart des éclosions dans les écoles en Beauce-Etchemin sont à Saint-Georges ou à proximité. Des cas ont aussi été rapportés ailleurs, mais en nombre plus modeste.

Dre Romero fait valoir que si certains territoires sont peu touchés, il y a tout de même des cas dans plusieurs municipalités, d’où l’importance d’être prudent, selon ses dires. « Dans les Etchemins, on a des cas dans certains milieux de vie à Saint-Zacharie, Saint-Prosper, Lac-Etchemin, Sainte-Rose, Sainte-Justine et Saint-Benjamin. Dans Bellechasse, Sainte-Claire, Saint-Gervais, Saint-Anselme, Saint-Michel et Beaumont en font partie. Ça montre qu’il y en a un peu partout et c’est le cas dans plusieurs MRC. »

Autre facteur important, selon Dre Romero, les taux de vaccination particulièrement bas dans certaines catégories d’âge doivent aussi faire partie de l’équation. « Le problème dans les Etchemins est que la couverture vaccinale est à 55 % seulement chez les 25-29 ans et à seulement 61 % chez les 30-34 ans, alors que la moyenne régionale est à 77 % dans ces catégories d’âge. Il est à 62 % dans Robert-Cliche, 66 % dans Beauce-Sartigan et 72 % dans Bellechasse et Nouvelle-Beauce. Ce n’est pas suffisant. »

Ainsi, le port du masque sera obligatoire lorsque les résidents se déplacent dans la résidence, dans un ascenseur et dans les espaces communs intérieurs. Pour les milieux scolaires, le masque s’applique à tous les élèves à partir de la 1re année du primaire et aussi dans les services de garde du primaire et les établissements de formation aux adultes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires