Débuts d’incendie à Tring-Jonction, Saint-Elzéar et Saint-Bernard

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Débuts d’incendie à Tring-Jonction, Saint-Elzéar et Saint-Bernard
Un bris d'équipement est à l'origine d'un début d'incendie à Tring-Jonction. (Photo : gracieuseté)

FAITS DIVERS. Le tonnerre et la foudre ont causé des dégâts dans la région la nuit dernière. En plus de pannes d’électricité, Au moins deux alertes incendie sont le résultat de la foudre.

Dans un premier temps à Saint-Bernard vers 3 h, des dégâts mineurs ont été observés après que la foudre soit entrée dans une résidence par le solage, causant quelques dommages aux installations électrique notamment.

Un événement similaire s’est produit une heure plus tard à Saint-Elzéar et a, là aussi, causé des dommages mineurs.

Enfin, les pompiers de Tring-Jonction et East-Broughton se sont rendus sur les lieux d’un autre début d’incendie, visiblement accidentel, vers 6 h 30 ce matin, à Tring-Jonction, alors que de la fumée s’échappait d’un bâtiment. L’alerte a été donnée par un passant et les pompiers ont rapidement maîtrisé le feu visiblement causé par le bris électrique sur un équipement.

Le Service incendie de Tring-Jonction avait aussi été appelé la veille, vers 21 h 30, pour un incendie à Saint-Joseph-des-Érables, près des limites de Saint-Frédéric, ajoute M. Dodier. « Comme le pont à Saint-Joseph est fermé, le protocole prévoit que c’est nous qui avons à intervenir dans le secteur en cas de besoin., Comme nous étions près, nous n’avons pas mis de temps à nous rendre sur les lieux. »

La résidence touchée a subit certains dommages, à la suite de l’incendie aussi d’origine électrique. Des pompiers de Vallée-Jonction ont aussi participé à l’intervention.

Un homme en crise se rend aux policiers à Saint-Elzéar

Un homme en crise s’est finalement rendu aux policiers après une heure et demie de négociation, mardi en soirée à Saint-Elzéar.

Les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC Nouvelle-Beauce avaient été appelés à intervenir vers 17 h, alors que l’individu se trouvait seul dans une résidence de l’avenue du Palais.

L’homme d’une quarantaine d’années s’est finalement rendu de façon pacifique vers 18 h 30 après une opération qui n’aura finalement fait aucun blessé.  » L’homme semblait désorganisé et agressif. Il a finalement été pris en charge après s’être rendu pour être transporté vers un hôpital où il sera évalué « , résume le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec, qui évite toutefois de confirmer si l’individu était armé ou non.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires