Le passeport vaccinal, c’est pour demain

Le passeport vaccinal, c’est pour demain
Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux. (Photo : (Photo Émilie Nadeau))

COVID-19. À compter de demain, tous les Québécois qui voudront se rendre dans un commerce public comme un restaurant, un bar, un gym, une salle de cinéma et autres devront présenter son passeport vaccinal accompagné d’une carte d’identité avec photo.

C’est ce qu’a rappelé aujourd’hui en conférence de presse Christian Dubé, le ministre de la Santé du Québec. Le ministre est conscient qu’il s’agit d’une étape supplémentaire exigée aux commerçants. « C’est quand même une mesure qui permet à leurs établissements de rester ouverts », a-t-il indiqué.

Il a ajouté que les personnes de plus de 75 ans, qui ont souvent une carte d’assurance-maladie sans photo, pourront accéder à ces lieux si, en plus du passeport, ils ont une carte d’identité qui indique leur adresse.

Ça va bien, mais…

Le ministre Dubé indique que, pour le moment, la situation est toujours sous contrôle actuellement, malgré une hausse de cas dans les derniers jours, une augmentation qui frappe surtout les personnes non vaccinées.

« Nous avons 86% des personnes de plus de douze ans qui ont reçu une première dose, et 79% les deux doses. Les Québécois doivent poursuivre l’effort de la vaccination. »

Pour le ministre, le mois de septembre sera sous haute surveillance. « Avec la rentrée scolaire et la reprise de plusieurs activités, il est à peu près certain que le nombre de cas va augmenter. Il faut s’assurer que cette hausse n’affecte pas l’actuelle marge de manœuvre dans nos hôpitaux. »

Pour le moment, le gouvernement n’envisage pas de changer à la hausse ou à la baisse les mesures sanitaires actuelles. « Il faut laisser encore passer quelques semaines, vérifier si les cas montent ou descendent, avant de prendre des décisions », a précisé le ministre.

Vaccination chez les jeunes

Le directeur de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, a indiqué que la vaccination des enfants du primaire pourrait s’amorcer dès novembre ou décembre prochain. « Nous attendons que le vaccin soit homologué par Santé Canada avant de procéder. »

De plus, la vaccination des 5 ans et moins pourrait se dérouler au début de l’année prochaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires