240 000 $ pour le développement touristique de la Chaudière-Appalaches

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
240 000 $ pour le développement touristique de la Chaudière-Appalaches
André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches. (Photo : Beauce Média - Hubert Lapointe)

TOURISME. Le gouvernement du Québec a annoncé des investissements de 239 470 $ pour soutenir la réalisation de 20 projets touristiques en Chaudière-Appalaches. L’annonce a été faite ce lundi au Miller Zoo de Frampton par André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, au nom de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

« Les premiers bénéficiaires seront les Québécois. On a beaucoup à découvrir! », a déclaré M. Lamontagne, en invitant la population à devenir des ambassadeurs de la région partout en province.

Luc Provençal, député de Beauce-Nord.

« La Chaudière-Appalaches est en plein développement touristique et elle souhaite faire connaître son plein potentiel. Nos entreprises ne sont jamais à court d’idées. […] N’ayons pas peur de faire de belles découvertes. La seule chose que vous allez faire, c’est: « Wow! » Vous ne regretterez pas vos sorties », a appuyé Luc Provençal, député de Beauce-Nord.

Mentionnons que la somme accordée provient du volet 3 de l’Entente de partenariat régional en tourisme 2020-2022, en collaboration avec Tourisme Chaudière-Appalaches.

Richard Moreau, président du comité de gestion de l’entente et directeur général de Tourisme Chaudière-Appalaches

« Le problème avec la Chaudière-Appalaches, c’est son dynamisme. De l’argent, il n’y en aura jamais assez. Les entreprises s’appuient les unes sur les autres. […] Les prochaines années nous appartiennent pour continuer de développer ces opportunités-là. Les astres sont alignés! », a commenté Richard Moreau, président du comité de gestion de l’entente et directeur général de Tourisme Chaudière-Appalaches, en prononçant le souhait que les projets qui n’ont pas été retenus retentent leur chance ultérieurement.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires