Miller Zoo: Bar, terrasse… savane

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Miller Zoo: Bar, terrasse… savane
La savane a été inaugurée le 10 juin dernier. (Photo : Beauce Média - Hubert Lapointe)

FRAMPTON. Le Miller Zoo de Frampton se développe à une vitesse fulgurante depuis son ouverture il y a huit ans, et cette neuvième saison ne fait pas exception.

En effet, le 10 juin dernier a été inaugurée la savane, comptant huit nouveaux animaux (trois zèbres, trois oryx algazelles et deux élands du cap). De plus, le chemin qui longe la section mène à un tout nouveau bar ainsi qu’à une terrasse de 2400 pieds carrés.

« On voulait offrir un service de plus aux parents », a affirmé Lloyd Miller, responsable des communications du Miller Zoo, en ajoutant que l’endroit est tout indiqué pour déguster « La Lionne », soit une bière développée en collaboration avec Frampton Brasse. La savane et son bar ont nécessité environ un mois de travail.

Le temple des tapirs de Malaisie.

Qui plus est, le 30 juin a ouvert le temple des tapirs de Malaisie. La construction abrite deux pensionnaires. Une chance, a soulevé M. Miller, si on considère qu’il n’y en a que huit au Canada et moins de 3000 dans le monde.

Entretemps, la Réserve Sauvage a été complétée au printemps dernier et accueille aujourd’hui différentes espèces nord-américaines: ours, loups, wapitis, bisons, porcs-épics, caribous et bien sûr, Alfred l’orignal. Il est à noter que le site recevra également des animaux de la ferme en 2022.

En outre, le tournage de la saison 4 de « Un zoo pas comme les autres » va bon train, tandis que, si le projet d’hôtel est sur la glace, celui de la rénovation de mini-chalets se poursuit afin d’offrir de l’hébergement dans les prochains mois (selon les plans).

« C’est le fun, le zoo grandi et le public grandi avec nous! […] L’acquisition des trois terres (il y a environ deux ans) nous a ouvert les portes sur le futur. Ça ouvre plein de possibilités », a-t-il lancé, fier que le Miller Zoo soit actuellement le parc zoologique du Québec le plus suivi sur les réseaux sociaux, avec plus de 160 000 abonnés sur Facebook.

Pour terminer, Lloyd Miller a tenu à rappeler que la réhabilitation des animaux sauvages demeure la mission numéro un du Miller Zoo. « Il ne faut pas que les gens l’oublient. Nous avons une trentaine de ratons laveurs, des moufettes, des renards, des canards, des marmottes, des cerfs… Les gens nous contactent, on les récupère et on les soigne. Ça reste la priorité. »

Le Miller Zoo est ouvert tous les jours jusqu’au 26 septembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claire Giroux
Claire Giroux
3 mois

Très belle initiative par ce couple de soigner les animaux sauvages et d’en faire profiter au public.