Benoît Vachon veillera à jamais sur les jeunes de la PBV

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Benoît Vachon veillera à jamais sur les jeunes de la PBV
Le vitrail est installé à l’entrée de la PBV. (Photo : gracieuseté)

ARTS VISUELS. L’entrée de la Polyvalente Benoît-Vachon (PBV) de Sainte-Marie compte désormais un vitrail qui présente le portrait de Benoît Vachon lui-même. L’œuvre d’art, créée par l’enseignante Céline Chevalier en collaboration avec les artistes Chantal Cliche et Marc Beaudoin, a été dévoilée le jeudi 17 juin dernier.

On se souviendra que dans le cadre des festivités du 50e anniversaire de la polyvalente, un grand conventum aurait dû avoir lieu il y a un an. Or, c’est à cette occasion que l’œuvre aurait normalement été dévoilée, mais l’événement avait dû être annulé en raison de la pandémie.

En installant un vitrail à cet endroit, l’objectif est d’abord de rendre hommage à l’homme qu’était Benoît Vachon, mais également de remercier ses fils Jacques, François, Jean-Guy, Robert et Gilles pour leur don de 50 000 $ fait en 2019 à l’attention de la fondation Polydon. Rappelons que la mission de l’organisme est de venir en aide aux élèves dans le besoin.

« Le regard [de son père sur le vitrail] illustre un regard bienveillant sur la communauté et sur les jeunes en particulier », est reconnaissant Jacques Vachon, en saluant toutes les personnes qui ont été impliquées dans le projet.

« Un regard bienveillant, les jeunes en ont bien besoin », a appuyé Marie Labbé, qui a notamment travaillé à la PBV de 1987 à 2001. De plus, Mme Labbé a soulevé que l’œuvre permettra aux futures générations d’élèves de contempler celui à qui ils doivent leur école.

Jacques, François, Jean-Guy, Robert et Gilles Vachon, fils de Benoît Vachon.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires