L’art et la nature s’entremêleront sur la promenade Redmond

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
L’art et la nature s’entremêleront sur la promenade Redmond
La Beauceronne Michelle Giguère, de Saint-Séverin, a conçu la sculpture « Éclatante échappée ». (Photo : (Photo gracieuseté - Lynda Morin))

Sur la thématique « Radiance au grand air », le septième Symposium international de la sculpture de Saint-Georges a pris fin le dimanche 13 juin. Pendant trois semaines, dix sculptures n’ont pas été créées sous les yeux des visiteurs, mais dans les ateliers de chacun des artistes choisis.

En raison de la pandémie, le comité organisateur a instauré un volet artistique 100 % Québec. Cette septième édition, qui devait avoir lieu en 2020, misait sur des sculpteurs internationaux en grande partie.

« Dès l’automne 2020, nous avons travaillé à chercher des solutions pour ne pas retarder le symposium une deuxième fois. Chaque année, nous avions toujours un volet québécois. Étant donné la fermeture des frontières, il fallait miser sur les sculpteurs d’ici. Il y a de grands talents en sculpture au Québec », explique Rachel Aubé, vice-présidente de Beauce Art : L’international de la sculpture.

Pour cette édition spéciale, l’organisme a publié de nombreux vidéos sur ses pages YouTube et Facebook. Celles-ci mettaient en vedette les sculpteurs et deux conférenciers. Les cérémonies d’ouverture et de clôture du symposium ont été préenregistrées par Joseph Richard-Veilleux, directeur artistique de Beauce Art, et Rachel Aubé.

« Ce serait intéressant de ramener ce volet en complément. Ça ne remplacera jamais la conception en direct des œuvres près des passerelles (Domaine de la Seigneurie) et nos autres activités en présentiel », dit Mme Aubé.

Tout le long de la Chaudière

D’ici la fin de la semaine, les dix sculptures (voir boîte infos) seront installées sur la promenade Redmond, entre le Rock Café et le Grand Marché Beauce-Sartigan. L’œuvre d’Éric Lapointe (Cathédrale), artiste invitée d’honneur de l’édition 2021, sera placée cet automne.

« Le thème de la huitième édition n’est pas encore choisi. La Ville de Saint-Georges souhaiterait que les prochaines sculptures soient disposées sur la promenade Redmond, à la suite des autres. Toutes les œuvres seront installées entre la piste cyclable et la rue », mentionne Rachel Aubé.

La thématique Radiance au grand air, base théorique à la réalisation des œuvres, explore les différents sens du rayonnement et de l’irradiance perçus dans les pensées du processus créatif du sculpteur contemporain.

Pour voir les sculpteurs au travail et leurs explications sur le processus créatif, visitez le site web de Beauce Art : L’international de la sculpture.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires