Après 8 ans d’attente: Saint-Joseph-des-Érables aura de nouveaux bureaux

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Après 8 ans d’attente: Saint-Joseph-des-Érables aura de nouveaux bureaux
La bâtisse sera construite sur ce terrain, situé au 238 de la Route des Fermes. (Photo : Beauce Média – Hubert Lapointe)

SAINT-JOSEPH. Désireuse d’avoir un toit qui lui appartient, la Municipalité de Saint-Joseph-des-Érables travaille depuis 2013 sur un projet qui amènerait l’Hôtel de Ville et le garage municipal au même endroit. Après 8 ans d’attente et deux bâtons dans les roues, le projet est sur le point de se concrétiser.

Le plus gros de ces bâtons est certainement le processus de dézonage du terrain boisé auprès de la Commission de Protection du Territoire Agricole. Celui-ci est situé au 238 de la Route des Fermes (276). La décision favorable a finalement été rendue par la Commission en novembre 2019. Selon les plans, la construction du bâtiment devrait être terminée à l’automne 2022.

Le second bâton est le changement de réglementation en janvier dernier en ce qui a trait à l’entreposage des sels de voirie et d’abrasifs. Faute d’espace, la Municipalité n’a maintenant d’autre choix que de trouver un autre endroit pour déménager son garage municipal.

Il faut mentionner que celui-ci est loué, tout comme les bureaux municipaux, qui en plus ne sont pas situés sur le territoire de la localité, mais plutôt à Saint-Joseph-de-Beauce. Le feu vert du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques concernant l’entreposage adéquat des sels de voirie et d’abrasifs dans le futur bâtiment (une formalité aux yeux de la Municipalité) devrait être obtenu d’ici quelques semaines.

« On veut s’établir chez nous et apporter un sentiment d’appartenance aux citoyens. […] Nos équipements sont grandissants. Avec toutes les charges administratives, nous répondons à un besoin à long terme », a commenté Marie-Josée Mathieu, directrice générale de Saint-Joseph-des-Érables. Elle précise qu’être locataire ajoute toujours un stress, car un propriétaire peut décider à tout moment de récupérer ses locaux.

« L’administration se fait en dehors de la municipalité. Ce n’est pas intéressant. […] Le changement est complexe, mais à long terme, ça va créer du positif. Ça va dans la bonne direction », a affirmé pour sa part le maire Jeannot Roy.

Quant à la valeur du projet, M. le maire préfère laisser le soin aux soumissionnaires de faire leurs propositions avant de dévoiler le moindre chiffre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires