Mario Grenier: départ d’un rassembleur

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Mario Grenier: départ d’un rassembleur
Mario Grenier comptait 35 années de vie municipale. (Photo : Photo - gracieuseté)

SAINT-SYLVESTRE. Mario Grenier, maire de Saint-Sylvestre, a été emporté par la maladie le vendredi 23 avril dernier à l’âge de 64 ans. Après 35 années de vie municipale dont 25 en tant que maire, il va sans dire que M. Grenier était de ces personnes qui font l’unanimité.

« C’est clair qu’il était aimé. C’était un rassembleur qui aimait le travail d’équipe. […] Il est celui qui avait l’épicerie du village, car il avait à cœur le développement de la municipalité », a commenté Marie-Lyne Rousseau, directrice générale de Saint-Sylvestre.

Notamment, Mme Rousseau se souvient de sa phrase fétiche « Ça va bien aller » qu’il prononçait souvent, et ce, bien avant la pandémie. « C’était un homme excessivement positif. Il disait que lorsqu’il a de la chicane, on n’avance pas », dit-elle, en saluant au passage sa grande implication à la MRC de Lotbinière. « Beaucoup de maires sont devenus de ses amis. »

Rappelons qu’une plaque honorifique avait été remise à Mario Grenier il a quelques semaines afin de souligner ses 35 ans de carrière.

« Il a amené beaucoup de choses à Saint-Sylvestre. […] C’était un grand convaincant. Il avait le tour de vendre sa salade », a affirmé Denis Dion, maire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage et ami de longue date.

Ayant partagé beaucoup de moments précieux avec Mario Grenier, M. Dion se souviendra surtout d’un homme bon et charitable. « Personne n’avait un mot à dire sur son travail. Il était gentil, souriant, grand rassembleur… Ça va toujours bien aller avec lui. Généreux de sa personne, il était toujours prêt à aider », a-t-il poursuivi, en rendant grâce au père et mari aimant qu’il était.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires