Internet haute vitesse: la Chaudière-Appalaches entièrement desservie d’ici septembre 2022

Serge Lamontagne et Hubert Lapointe
Internet haute vitesse: la Chaudière-Appalaches entièrement desservie d’ici septembre 2022
Marie-Ève Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches. (Photo : Capture d'écran)

INVESTISSEMENT. Grâce à un investissement commun de 45 M$ réalisé par l’entremise de l’Opération haute vitesse Canada-Québec, plus de 8 000 foyers de la région de la Chaudière-Appalaches qui n’ont pas encore accès à Internet haute vitesse seront desservis d’ici le mois de septembre 2022.

Dans un premier temps, Telus recevra 13,3 M$ pour couvrir 2700 foyers dans 30 localités des MRC de Beauce-Sartigan, Bellechasse, La Nouvelle-Beauce, Lotbinière et L’Islet, tandis que Sogetel obtiendra 31,7 M$ pour brancher 5400 ménages dans 32 municipalités des Appalaches et des Etchemins. D’autres distributeurs pourraient être appelés en renforts afin que la date butoir soit respectée, ont indiqué les intervenants à une conférence de presse virtuelle tenue le mercredi 14 avril dernier.

Ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Marie-Ève Proulx a mentionné que des pénalités ont été ajoutées au contrat afin de garantir que le projet sera concrétisé à cent pour cent à la date prévue.

MRC exclues

Soulignons que deux MRC de Chaudière-Appalaches sont exclues, pour le moment, de l’annonce gouvernementale: Robert-Cliche et Montmagny. Dans Beauce-Sartigan, une seule localité sera desservie par ce projet, soit celle de Saint-Côme-Linière, et il en va de même dans L’Islet, où seule Sainte-Cyrille-de-Lessard sera concernée par ce déploiement massif.

« Des discussions se poursuivent avec d’autres fournisseurs de services Internet pour les MRC Robert-Cliche et Montmagny et des annonces seront effectuées sous peu », de préciser la ministre Proulx. « Il n’y a personne qui va être oublié », a pour sa part assuré Luc Provençal, député de Beauce-Nord.

« Internet haute vitesse est devenu indispensable, surtout en cette période particulière. Ce service favorisera non seulement la rétention, mais aussi l’attraction de citoyens dans un milieu rural comme le nôtre », a commenté Stéphanie Lachance, députée de Bellechasse. Soulignons que des 8000 foyers non desservis en Chaudière-Appalaches, 1300 se trouvent dans Bellechasse et 850 dans Les Etchemins.

Investissements nécessaires

Invités à commenter les investissements, Richard Biron de Sogetel et Marie-Christine D’Amour de Telus ont convenu que leurs entreprises respectives n’auraient pu réaliser cet important déploiement sans l’appui des deux gouvernements, ceux-ci mentionnant que le déploiement de la fibre optique dans les milieux ruraux n’est pas une opération rentable pour quelle entreprise que ce soit.

Chez Telus, à titre d’exemple, on souligne qu’en plus de la subvention de 13,3 M$, Telus injectera des sommes privées supplémentaires pour un investissement conjoint de 30 M$ dès 2021.

Rappelons qu’à la grandeur du Québec, ce sont 148 000 foyers qui sont concernés par cette annonce, pour une enveloppe budgétaire de 826 M$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires