Mandat de trois ans pour relancer le tourisme beauceron

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Mandat de trois ans pour relancer le tourisme beauceron
Le Musée ferroviaire de Beauce, à Vallée-Jonction, est l’un des attraits touristiques majeurs sur La Route de la Beauce. (Photo : gracieuseté – Stéphanie Allard/TCA)

La planification stratégique 2021-2024 de Destination Beauce vise la relance de l’industrie touristique régionale, durement touchée par la pandémie.

L’automne dernier, Destination Beauce a mené une vaste consultation auprès de ses membres pour dresser un diagnostic stratégique de la région. Une centaine de partenaires ont aiguillé l’organisme sur les forces, faiblesses, opportunités et menaces de la Beauce touristique.

Au total, 55 actions font partie de la planification et sont reliées à 17 stratégies différentes. Des indicateurs de mesures permettront d’évaluer les retombées directes de ce grand plan d’action.

Marie-Émilie Slater Grenon, directrice du développement touristique de Destination Beauce, précise que La Route de la Beauce deviendra un produit d’appel majeur pour la région.

« Nous souhaitons que nos hôteliers, nos campings et nos établissements de tourisme d’affaires deviennent des destinations incontournables pour les visiteurs. Plus de personnes en accueil touristique doivent être formées afin de renseigner les visiteurs, surtout dans les stations-service et dépanneurs », mentionne-t-elle.

Comme en 2020, Marie-Émilie Slater Grenon espère que la population locale compensera partiellement le manque de visiteurs extérieurs pour l’année en cours.

Marie-Émilie Slater-Grenon, directrice du développement touristique chez Destination Beauce.

« La pandémie aura été très dommageable pour plusieurs alliés de Destination Beauce. Cette planification stratégique se veut un signe de l’engagement du conseil d’administration et de l’équipe à être présents pour eux dans cette grande relance », indique celle-ci.

Bilan précédent

Destination Beauce dresse aussi un bilan positif de sa précédente planification stratégique (2017-2020).

Sur 32 actions et projets, 23 ont été réalisés. Six autres actions ont été modifiées ou redirigées vers le nouveau projet de La Route de la Beauce. Les trois actions restantes sont reportées à une planification ultérieure.

« Au-delà de soutenir les entreprises touristiques, accueillir les visiteurs et assurer la promotion et la commercialisation de la destination, il y avait un travail de concertation, d’arrimage et d’organisation de la vision régionale à faire », dit Martin St-Laurent, président de Destination Beauce.

De 2017 à 2020, une somme de 1,6 M$ a été investie en promotion grâce à différents partenariats et aux membres de l’organisme. Ce montant représente 29 campagnes promotionnelles et 296 entreprises qui ont travaillé collectivement à positionner la Beauce comme destination touristique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires