La CNESST exige le port du masque médical en continu

La CNESST exige le port du masque médical en continu
Dans le cadre du travail à l’extérieur, le masque médical est exigé si des interactions à moins de deux mètres avec des collègues de travail peuvent se produire. (Photo : libre de droits)

CORONAVIRUS. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) exigera dès demain (jeudi 8 avril) le port du masque médical en continu dans les milieux de travail, et ce, partout au Québec.

« La prévalence des nouveaux variants est inquiétante, et la CNESST invite les milieux de travail à la plus grande prudence. Ainsi, le port du masque médical en continu, ou d’un masque attesté par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), devient une mesure additionnelle à respecter à l’intérieur pour limiter la propagation du virus et de ses variants, en plus de la distanciation physique et de la présence de barrières physiques », a indiqué la CNESST par voie de communiqué.

Dans le cadre du travail à l’extérieur, le masque médical est exigé si des interactions à moins de deux mètres avec des collègues de travail peuvent se produire.

Rappelons que le 16 mars, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) avait recommandé « le port du masque médical de qualité ou attesté BNQ en tout temps à l’intérieur pour les travailleurs afin d’offrir une réduction à la source et une protection personnelle, même si la distanciation minimale de deux mètres peut être généralement respectée ». La directrice de santé publique de Chaudière-Appalaches, Dre Liliana Romero, avait aussi fait la même recommandation en début de semaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires