Beauce-Nord: le baseball mineur en effervescence

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Beauce-Nord: le baseball mineur en effervescence
Le goût de bouger chez les jeunes amène une hausse des inscriptions au baseball mineur dans la région (Photo : Beauce Média – Hubert Lapointe)

SPORTS. Signe que le désir des jeunes de bouger est omniprésent en raison de la situation actuelle, l’Association de Baseball Beauce-Nord s’attend à un été record au niveau des inscriptions, prévoyant une hausse d’au moins 10 % à ce chapitre.

L’an dernier, l’organisation avait déjà atteint un sommet avec 235 inscriptions, comparativement à 212 l’année précédente. Cette année, ce nombre pourrait dépasser les 250 inscriptions.

Pour le président de l’organisation, François Lehouillier, la popularité grandissante du sport, jumelée à l’efficacité de la structure et au fait que les jeunes ont été à peu près inactifs tout l’hiver, pourrait expliquer cet intérêt.

« Je pense que c’est un peu tout ça. Notre conseil d’administration a de belles valeurs et est très dynamique. Il y a une popularité grandissante autour du sport et cette année, il n’y a pas eu de hockey au cours de l’hiver, alors on pense que les gens ont envie de bouger. On sent chez les jeunes une forte envie de  jouer avec des amis. D’autres sports comme le soccer, le dekhockey et le vélo devraient en profiter aussi. »

Si l’intérêt est grandissant, les mesures de la Santé publique freinent le début des camps de sélection qui se font en gymnase généralement en avril pour un début de saison en mai. L’an dernier, Le confinement avait retardé le début des activités jusqu’à la fin du mois de juin, rappelle M. Lehouillier.

« Même avec le printemps hâtif, la logistique est extrêmement complexe à l’heure actuelle, puisque nous avons droit à seulement huit personnes sur un plateau. On ne peut pas prendre 30 jeunes en même temps et les classer selon leur niveau. On ne peut même pas le faire à l’extérieur encore. On espère en mai être en mesure de faire certaines activités extérieures sans trop de restrictions pour démarrer une saison au début de juin. »

Il souligne que l’an dernier, un seul cas de Covid-19 relié au baseball a été rapporté dans l’ensemble de la province. « Il faut apprendre de nos expériences. Espérons que les décideurs oseront aller plus loin que l’été dernier dans les assouplissements accordés aux activités pratiquées à l’extérieur. Les gens sont tannés et se demandent si tout cela tient la route. »

Entretemps, le recrutement et la formation des entraineurs ainsi que des officiels demeurent dans les priorités les plus pressantes.  « Nous avons besoin de beaucoup de monde, car une saison peut inclure plus de 700 événements baseball pour nous, incluant les parties et les entrainements. Ça demande une équipe dévouée et beaucoup d’organisation. »

Déjà en mode relève

L’Association de baseball Beauce-Nord se lancera également dans un mouvement visant à développer davantage le sport à une échelle régionale. Neuf municipalités seraient concernées, selon François Lehouillier. « C’est un projet-pilote pour les enfants de 4 à 9 ans. Les gens n’auraient pas à se déplacer et maintiendraient leur appartenance locale. On ferait appel à nos entraineurs pour encadrer des parents qui s’impliqueraient à une échelle locale. L’idée semble plaire à Scott notamment. »

M. Lehouillier indique que les municipalités ont investi de bonnes sommes dans la réfection de leurs infrastructures localement, ce qui est encourageant pour l’organisation. « Il y a une demi-douzaine de terrains où on peut évoluer, notamment sur le territoire de la Nouvelle-Beauce. Il y a eu des investissements de réalisés à quelques endroits, dont Sainte-Hénédine l’an dernier, Saint-Sylvestre, le Stade Julien-Faucher à Sainte-Marie qui en épate plusieurs par sa qualité. »

L’association exerce aussi à Sainte-Marguerite, Saint-Bernard, Saint-Isidore, Scott, Saint-Lambert et Saint-Elzéar.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires