Mettre fin au mur à mur en Chaudière-Appalaches

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Mettre fin au mur à mur en Chaudière-Appalaches
Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec et porte-parole responsable de la Charte des régions. (Photo : gracieuseté)

Une trentaine de citoyens, élus et représentants d’organisations en Chaudière-Appalaches ont participé, le mercredi 24 mars, à la consultation virtuelle de la Charte des régions.

Durant cette consultation non partisane et gratuite, les participants échangeaient sur les enjeux locaux et travaillaient à mettre en place des solutions concrètes et adaptées aux particularités de la région.

Ceux-ci se sont positionnés sur des enjeux comme le transport, les télécommunications, la concertation et la gouvernance régionale.

« Les gens de Chaudière-Appalaches veulent un gouvernement qui va comprendre et reconnaître leurs réalités sur le terrain. Concrètement, cela passe par la santé, l’éducation, l’économie, le transport et l’innovation », dit Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec et porte-parole responsable de la Charte des régions.

À la suite des consultations, le projet de loi de la Charte des régions sera rédigé pour comprendre une nouvelle reconnaissance des instances de gouvernance régionale et protéger la représentation politique des régions.

En tout temps, les Québécois peuvent transmettre leurs commentaires, solutions, documents, suggestions et idées sur chartesdesregions.quebec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires