CSSBE : Bonne qualité de l’air dans 98 % des classes

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
CSSBE : Bonne qualité de l’air dans 98 % des classes
Pour les élèves en classe, une bonne qualité de l’air passe par l’ouverture fréquente des fenêtres. (Photo : Depositphotos)

Suivant la directive du ministère de l’Éducation, le Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a testé la qualité de l’air dans ses établissements en mesurant la concentration de dioxyde de carbone (CO₂).

Selon le ministère, des concentrations de CO2 inférieures à 1 500 parties par million (ppm) sont acceptables. Les centres de services scolaires sont invités à prendre des mesures visant la cible de 1 000 ppm.

Au CSSBE, 59,7 % des classes testées présentent des concentrations de CO2 inférieures à 1 000 ppm. Les concentrations inférieures à 1 500 ppm représentent 37,6 % des classes testées.

Seulement 2,4 % des locaux ont un taux entre 1 500 ppm et 2 000 ppm et 0,3 % montrent un taux de plus de 2 000 ppm.

Ventilation naturelle

Chaque année, les membres du personnel reçoivent une directive du CSSBE les dictant à appliquer certaines mesures pour une ventilation naturelle adéquate, comme l’ouverture des fenêtres, portes et vasistas. Ces principes, reconnus par la science, ont un impact significatif sur la qualité de l’air.

« Pour avoir une bonne qualité de l’air, il n’y a pas de secret. Il faut continuer de ventiler mécaniquement ou naturellement en ouvrant les fenêtres », affirme Damien Giguère, directeur du Service des ressources matérielles au CSSBE.

Les résultats détaillés des tests pour chaque école, ainsi qu’une foire aux questions, sont accessibles ici. Les parents, les élèves et le personnel ont été informés des résultats et mesures mises en place.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires