Chassomaniak revisite ses classiques en version virtuelle

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Chassomaniak revisite ses classiques en version virtuelle
Mathieu Pouliot et son équipe ont chassé des animaux traditionnels, comme le célèbre chevreuil. (Photo : gracieuseté - Chassomaniak)

Pandémie oblige, la dixième tournée de films Chassomaniak ne se déroule pas devant des spectateurs physiques. Cependant, les amateurs de chasse ont accès à de nouveaux films sur le site web de l’entreprise.

Tournés en 2020, dans le respect des normes sanitaires, ces films sont axés sur des chasses classiques. Les séquences ont été captées au Québec et dans d’autres provinces, comme la Saskatchewan et l’Alberta.

« Dans les tournées précédentes, on axait plus sur les voyages et chasses inusitées. La pandémie nous a obligés à faire ce retour aux sources. C’est de la chasse à l’orignal, au chevreuil, à l’ours, au dindon sauvage et au coyote. Nous avons de superbes coins de chasse au Canada », affirme le Beauceron Mathieu Pouliot, propriétaire de Chassomaniak.

Pour le même prix, les internautes ont accès à ces nouveaux films et ceux de la tournée 2020. Celle-ci avait pris fin abruptement, après une cinquantaine de représentations.

Au profit de la Fondation Rêve du chasseur, Chassomaniak lancera aussi une loterie en 2021. Cet organisme amasse des fonds pour financer des voyages de chasse auprès de personnes malades ou vivant des difficultés.

« Normalement, on recueillait les dons en personne durant les représentations de la tournée. Les premiers billets seront disponibles au début avril », dit Mathieu Pouliot.

Entreprise multiservices

Refusant de baisser les bras face à la pandémie, Chassomaniak a utilisé ce « temps d’arrêt » pour améliorer ses services. L’entreprise a créé Chassomaniak VIP, un endroit avec films et podcasts exclusifs en échange d’un abonnement mensuel.

« Nous avons conçu une nouvelle bière avec la Microbrasserie Farnham, ainsi que des épices à jerky. L’émission Chassomaniak continue d’être diffusée sur TVA Sports, NousTV, et Sportsman Channel. Nous avons signé un contrat avec Zone 300, qui diffuse des films de chasse dans l’Europe francophone », indique M. Pouliot.

Le 8 mai prochain, Chassomaniak tiendra également sa traditionnelle chasse au siffleux. Les profits de l’événement seront versés à la Fondation Rêve du chasseur. L’activité commencera à huit heures du matin, à partir du Club motoneige Beauceville.

Pour connaître tous les services offerts par l’entreprise, visitez chassomaniak.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Corinne
Corinne
2 mois

Tellement ridicule et triste la chasse…

Denis Doucet
Denis Doucet
2 mois
Répondre à  Corinne

As-tu déjà fait un voyage de chasse pour dire cela?