Les policiers plutôt occupés

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Les policiers plutôt occupés
Une semaine fort occupée pour les policiers (Photo : gracieuseté)

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec ont été particulièrement occupés au cours des derniers jours devant intervenir à quelques reprises sur divers événements.

Dans un premier temps, un homme de 52 ans de Sainte-Marie a été arrêté à sa résidence par les policiers, le 11 mars dernier, pour avoir proféré des menaces à un autre homme via les médias sociaux. Lors de l’arrestation, plusieurs armes non enregistrées ont été saisies, notamment une arbalète, un arc à flèche, deux armes de poing, 9 armes blanches ainsi que plusieurs munitions.

Le suspect a été amené au poste de police où il est demeuré détenu jusqu’à sa comparution. Il a par la suite été libéré sous engagement avec plusieurs conditions à respecter, notamment de ne pas communiquer avec la victime.

Les policiers de la MRC de Robert-Cliche ont intercepté un motoneigiste de 30 ans de Saint-Joseph, le 13 mars dernier vers 2 h 45, sur le pont de la route 276 à Saint-Joseph,  alors qu’il circulait avec les capacités affaiblies par l’alcool. Les tests à l’éthylomètre ont indiqué des résultats de une fois et demie la limite permise par la loi. L’homme a été libéré par citation à comparaître. Un constat d’infraction lui sera également remis puisqu’il contrevenait à la loi sur la santé publique en lien avec le non-respect du couvre-feu.

Des policiers sont intervenus auprès d’une femme de 42 ans de Saint-Lambert à la suite d’appels de citoyens le 10 mars dernier, vers 15 h. Cette dernière s’était immobilisée sur la rue Bellevue et marchait pieds nus à l’extérieur de son véhicule à l’arrivée des policiers. La femme a été arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue et son véhicule a dû être remisé. Elle a été conduite au centre hospitalier, puis libéré par sommation.

Les policiers sont intervenus auprès d’une femme dans la vingtaine de Saint-Romuald le 11 mars dernier vers 16 h, puisqu’elle circulait en sens inverse sur la rue du Pont à Saint-Lambert. Elle est entrée en collision avec un véhicule immobilisé sur l’accotement de la voie opposée à celle où elle devait circuler. Arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, elle a obtenu un résultat à l’éthylomètre dépassant de plus de deux fois la limite permise par la loi. Son véhicule a été saisi pour une période de 30 jours et son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours.

Un homme de 34 ans de Saints-Anges a été arrêté vers 23 h, le 13 mars dernier, ayant été intercepté pour une conduite erratique sur la route 275 à Sainte-Marguerite. Visiblement en état d’ébriété, il a été amené au poste où son taux d’alcoolémie dépassait de plus de deux fois la limite permise par la Loi. Son véhicule a été saisi pour une période de 30 jours et son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours. Il a également reçu un constat d’infraction au montant de 1 550 $ pour ne pas avoir respecté le couvre-feu en vertu de la loi sur la Santé publique avant d’être libéré par citation à comparaître.

Le non-respect du couvre-feu.

policiers de la MRC de Robert-Cliche ont mis un terme à un rassemblement illégal vers 23 h 15, le 12 mars dernier, dans une résidence de l’avenue du Palais à Saint-Joseph. Sur place, 10 personnes (5 personnes majeures et 5 personnes mineures) ont été identifiées. 10 rapports d’infraction généraux ont été émis en lien avec le non-respect de la Loi sur la Santé publique.

Les policiers de la Sûreté du Québec en Chaudière-Appalaches ont émis 23 constats d’infraction en lien avec le couvre-feu dans la semaine du 8 au 14 mars, même si celui-ci est passé de 20 h à 21 h 30 avec le passage de la région en zone orange.

La situation peut sembler surprenante, surtout qu’il ne s’agit en rien d’une diminution par rapport aux semaines précédentes. Du 1er au 7 mars, les policiers avaient émis 52 constats, dont 22 en lien avec le couvre-feu. La semaine précédente, soit du 22 au 28 février, 31 constats avaient été distribués, dont 23 en lien avec le couvre-feu, puis du 15 au 21 février, 32 constats au total avaient été remis, dont 20 en lien avec le couvre-feu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires