L’APTS demandera un mandat de grève de dix jours

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
L’APTS demandera un mandat de grève de dix jours
Jean-François Travers, représentant de l’APTS pour Chaudière-Appalaches (Photo : Beauce Média - Archives)

En conseil général, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) s’est prononcée à l’unanimité pour un mandat de grève d’une durée maximale de 10 jours.

« Ça fait 16 mois que nous tentons de négocier avec le gouvernement Legault. Les propositions évoquées par le Conseil du trésor constituent des reculs majeurs, qui auraient comme effet d’augmenter la surcharge de travail et de favoriser l’exode de nos membres du réseau public de la santé et des services sociaux », dit Jean-François Travers, représentant national de l’APTS pour Chaudière-Appalaches.

Le gouvernement chercherait notamment à augmenter les heures de travail dans une journée régulière. Selon M. Travers, cela ne fera qu’accentuer la surcharge de travail et défavoriser la conciliation travail-famille.

« La pénurie de main-d’œuvre est généralisée. Les listes d’attente s’allongent dans tous les domaines. La surcharge de travail touche tous les titres d’emploi, la relève se fait difficile en CHSLD et l’autonomie professionnelle de nos membres est constamment bafouée », indique Jean-François Travers.

Assemblées générales

C’est le 29 mars que débutera une série d’assemblées générales, dans lesquelles les membres seront appelés à voter pour un mandat de grève. Ces journées seront exercées au moment jugé opportun. Les résultats des consultations devraient être connus à la mi-mai.

« Nous avons travaillé dans un contexte pandémique où l’on a suspendu les droits inclus dans notre contrat de travail. Nous tenons le réseau à bout de bras au détriment de notre santé physique et mentale. Alors que nous sommes garants de la qualité des soins et services qui sont offerts à la population, le gouvernement refuse de nous accorder les primes COVID dans les centres hospitaliers », mentionne Jean-François Travers.

L’APTS représente plus de 60 000 membres au Québec, dont 3500 en Chaudière-Appalaches. Dans le secteur public, ces derniers offrent une multitude de services en matière de diagnostic, réadaptation, nutrition, intervention psychosociale et soutien clinique et de prévention.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires