Un nouveau Centre de formation des Bâtisseurs à Sainte-Marie

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Un nouveau Centre de formation des Bâtisseurs à Sainte-Marie
Le projet est estimé à 10,2 M$. (Photo : Deposit photo)

ÉDUCATION. Il ne manque que le feu vert du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec pour que la construction d’un Centre de formation des Bâtisseurs à Sainte-Marie puisse débuter. Le projet, estimé à 10,2 M$, est espéré aussitôt que possible.

En effet, le programme de charpenterie-menuiserie du Centre de formation des Bâtisseurs est actuellement offert sur la rue Baronet à Sainte-Marie. Mais, le temps presse, parce que la formation devra quitter ses locaux en 2022.

Le bâtiment sera suffisamment grand pour y construire une maison de deux étages à l’intérieur. (Photo Centre de formation professionnelle Pozer)

« Le besoin est criant. Il nous faut une réponse positive, les locaux se font rares à Sainte-Marie. On veut tout faire pour conserver cette option-là et que les élèves aient un endroit optimal pour leur apprentissage », a prononcé Normand Lessard, directeur général du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE). Si le projet retarde, le CSSBE examine actuellement les options afin de « trouver un moyen de s’organiser ».

Mentionnons que la Ville de Sainte-Marie, la MRC de La Nouvelle-Beauce, Développement économique Nouvelle-Beauce et le député de Beauce-Nord Luc Provençal ont d’ores et déjà confirmé leur appui dans la démarche.

« Nous avons une inquiétude depuis une dizaine d’années. On ne veut pas que le programme quitte la région. […] Il vient chercher toute la Rive-Sud, c’est très important », a commenté Gaétan Vachon, maire de Sainte-Marie et préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce. C’est d’ailleurs la Ville qui avait initié la demande auprès du ministère, tandis que la plus récente séance du conseil municipal a permis de voter une résolution visant à interpeller le ministère sur l’urgence de la situation.

La bâtisse devrait fortement ressembler au Centre de formation professionnelle Pozer de Saint-Georges. (Photo Centre de formation professionnelle Pozer)

Le projet

Selon les plans, le Centre de formation des Bâtisseurs sera construit sur les mêmes terrains que la nouvelle école Maribel, soit dans le secteur de la route Saint-Martin, entre le boulevard Lamontagne et la rue Étienne-Raymond.

À l’intérieur, se trouveront l’équivalent de deux classes, un local pour les professeurs, des aires communes et un espace pour la réception des marchandises, et surtout une pièce grande comme un gymnase et suffisamment haute pour y construire une maison de deux étages à l’intérieur. « C’est un gros bâtiment », de souffler Normand Lessard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires