Christelle Jacques: créer sa chance

Christelle Jacques: créer sa chance
Christelle Jacques. (Photo : Audrey Jacques Photographie)

PUBLIREPORTAGE. Dans la vie comme dans le monde des affaires, garder la tête haute est la clé du succès. De par son parcours, Christelle Jacques de Saint-Joseph (auparavant de Vallée-Jonction) a prouvé deux fois plutôt qu’une l’importance de savoir saisir les opportunités.

* En collaboration avec Jeannyl Gilbert.

Depuis son jeune âge, Christelle Jacques adore dessiner. Dotée par ailleurs d’un esprit très cartésien, son instinct la pousse à entreprendre des études en architecture. Décidée, c’est récipiendaire de plusieurs bourses et distinctions dont la Médaille étudiante de l’Institut royal d’architecture du Canada qu’elle termine sa maîtrise en architecture en 2013.

Debout devant l’adversité

Christelle Jacques et Anne Paquet. (Photo Annie Gilbert)

En novembre 2014, c’est le choc: on lui diagnostique un cancer du col de l’utérus. C’est ainsi qu’à 26 ans, elle apprend qu’elle pourrait peut-être ne jamais avoir d’enfant. Mais, Mme Jacques n’était pas d’accord. Alors que plusieurs femmes dans la même situation subissent l’ablation de leur utérus, elle décide de passer au travers autrement.

« Pour moi, il n’était pas question d’abandonner aussi vite. Ma médecin a vu que j’étais prête à me battre. Elle m’a dit: “D’accord. Si tu veux, on va essayer de trouver d’autres options. On va sortir des sentiers battus, mais on va essayer” », a-t-elle raconté.

Aujourd’hui, à 32 ans, elle a vaincu la maladie et est la fière maman d’un petit miracle âgé de 3 ans. « Malgré les belles réussites académiques et tout, je crois que c’est ça ma plus grande victoire. »

Bonne fortune, bon cœur!

Ayant eu la chance de travailler avec son amie Anne Paquet depuis 2007, cette dernière lui offre un jour de se joindre à elle pour un nouveau défi. Rapidement convaincue, elles fondent ensemble l’entreprise CRÉA Architecture & Design.

Les bureaux de CRÉA Architecture & Design. (Photo gracieuseté)

« Elle a beaucoup de “drive”, alors je me suis laissée embarquer. Je me suis dit: “Pourquoi pas?” L’opportunité était là et Anne est capable de nous amener plus loin », a-t-elle affirmé.

Quatre ans plus tard, CRÉA Architecture & Design compte une dizaine d’employés et est dans l’ombre de nombreux projets industriels et de constructions de multilogements, entre autres. « On ne manque pas d’ouvrage! », sourit-elle.

Pour l’avenir, Christelle Jacques rêve de poursuivre un projet entamé dans son essai de fin d’études à propos des milieux de vie inclusifs pour les gens qui vivent avec des troubles envahissants du développement. « J’aimerais pousser mes recherches. C’est un sujet d’actualité et je souhaite vraiment contribuer à ma façon dans cette cause, mais je ne sais pas encore de quelle façon ça pourrait se concrétiser », se questionne-t-elle.

Dans cet ordre d’idées, elle sait pertinemment que l’important dans toutes circonstances est de savoir tirer profit de chaque situation. « Il faut plonger. Ça forge la personne que l’on devient, et même si le résultat n’est pas ce que nous souhaitions au départ, il en découlera néanmoins quelque chose de positif au final. »

(Photo gracieuseté)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martine Maheu
Martine Maheu
7 mois

Bravo pour cette belle persévérance