Résidence pour aînés: le projet suit son cours à Saint-Bernard

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Résidence pour aînés: le projet suit son cours à Saint-Bernard
Le Manoir Bonne-Entente compterait 24 unités de logements. (Photo : libre de droits)

SAINT-BERNARD. Depuis une consultation publique tenue en mai 2018, un constat a frappé le conseil municipal de Saint-Bernard: il manque de logements adaptés pour les personnes aînées dans le village. Le projet de construction d’une résidence de 24 unités a donc été déposé à la Société d’habitation du Québec en juin dernier et la réponse est attendue d’une semaine à l’autre.

Baptisé Manoir Bonne-Entente, la résidence serait située sur le prolongement de la rue du même nom, à l’angle de la rue Saint-Georges. Il fait partie des projets retenus pour l’octroi des dernières unités disponibles au budget Accès-Logis pour 2020-2021 (se terminant le 31 mars 2021). Il compterait deux étages, serait muni d’un ascenseur et serait composé principalement de logements 3 ½ et de quelques 4 ½. Enfin, il abriterait des aires communes, telles que salle à manger, salons d’étage, bureau et buanderie. La valeur du projet n’est pas encore connue.

Selon les plans, la Municipalité s’attend à ouvrir ses portes dans un horizon de trois à quatre ans. Toutefois, Marie-Ève Parent, directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité demeure plus positive étant donné que le terrain a déjà été déterminé. « Ce projet permettra d’offrir une alternative intéressante à la population vieillissante afin de maintenir les gens dans leur milieu », a-t-elle commenté.

Le site choisi. (Photo Facebook)

Rappelons qu’un formulaire d’intérêt avait été envoyé en novembre dernier à la population de 65 ans et plus de Saint-Bernard, Saint-Narcisse et Saint-Patrice. Au total, près de 90 questionnaires ont été remplis et les commentaires sont excellents aux dires de la Municipalité. « Les gens sont très intéressés. Ils veulent rester à Saint-Bernard », a soulevé Mme Parent.

Par ailleurs, la directrice générale a souligné deux fois plutôt qu’une les qualités du site choisi. « C’est le terrain idéal pour ça. C’est au cœur de la municipalité. Les gens n’auront pas besoin de voiture. La pharmacie, la caisse, le bureau de poste, l’épicerie, l’église, le Boulodrome… Ils pourront aller partout à pied. C’est un site très stratégique. On dirait que ça a été fait pour ça! », est-elle enthousiaste.

Il faut mentionner que les avancées du projet auraient dû être communiquées aux citoyens en mai et en octobre dernier, mais la pandémie a forcé l’annulation de ces rencontres. « Dès que c’est possible, on va faire une séance publique », promet Marie-Ève Parent.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires