Un esprit sain dans un corps sain

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Un esprit sain dans un corps sain
Carl Marcoux, maire de Saint-Elzéar, après son défi. (Photo : Capture d'écran)

SAINT-ELZÉAR. Il ne faut jamais négliger les effets de l’exercice physique sur la santé mentale. C’est bien au fait de son importance que Carl Marcoux, maire de Saint-Elzéar, s’adonne actuellement au défi 25 jours/25 push-ups.

Le principe est le suivant. Lorsqu’une personne est nommée sur Facebook, le défi commence. Chaque jour pendant 25 jours, il faut s’enregistrer en train de faire 25 tractions (ou pompes) et désigner une nouvelle personne pour réaliser le défi. L’objectif est d’atteindre le plus de personnes possible afin de sensibiliser un maximum de gens aux maladies mentales.

En ce qui concerne M. le maire, son défi a débuté le 27 décembre dernier et prendra fin le 20 janvier. Il a été invité par Alain Simard, professionnel du Club de golf Bellechasse.

« Ce n’est pas une obligation pour les gens nominés de faire le défi, car ce n’est pas tout le monde qui veut se filmer, et même nominer 25 personnes par peur de déranger les gens. […] C’est plus une initiative personnelle à la suite d’une nomination d’amis que j’ai décidé de ne pas couper la chaîne, car je crois que nous oublions beaucoup le côté mental de la pandémie », a-t-il affirmé.

De plus, il invite les individus à demeurer à l’affût de la bonne santé mentale de leurs proches en ces temps difficiles. « En dehors de tout cela, je crois que des activités physiques ne font de tort à personne. La pandémie, oui », a-t-il appuyé.

Quant à la nouvelle année qui commence, Carl Marcoux est d’avis que le meilleur souhait qu’il puisse faire à la population est de la santé pour tout un chacun, et d’espérer que les dommages causés par la pandémie ne seront pas complètement irréversibles pour les gens et les entreprises.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires