Il ne faut pas confondre la 5G et internet rapide

Il ne faut pas confondre la 5G et internet rapide
Le réseau 5G pourrait multiplier par 10 la vitesse de transmission des données.

COMMUNICATION. > Sainte-Marie et Saint-Georges font partie des quelques rares villes du Canada qui peuvent, dès maintenant, profiter des avantages de la cinquième génération de technologie cellulaire, communément appelée la 5G.

Les maires Gaétan Vachon, de Sainte-Marie, et Claude Morin, de Saint-Georges, sont bien sûr très heureux de cette annonce. «Je suis fier que cette technologie arrive chez nous, en région, dans des milieux en plein développement», indique M. Morin.

«Certains peuvent cependant croire, à tort, que l’arrivée de la 5G va accélérer la venue d’internet rapide dans tout le territoire, mais ce n’est pas si simple», précise le maire Vachon qui est d’ailleurs un ancien employé chez TELUS.

«Les investissements des fournisseurs de services cellulaires pour la 5G se font principalement dans les tours de transmission. Pour ce qui est du service d’internet rapide, son accès dépend principalement du déploiement de la fibre optique sur le territoire».

M. Vachon espère que des annonces puissent arriver très rapidement, principalement du gouvernement du Québec, afin d’accélérer la venue de l’internet à haute vitesse dans l’ensemble de sa MRC. «On voit présentement l’importance de ce service avec l’augmentation du télétravail», indique-t-il.

Un tuyau plus gros

Bien qu’il s’agisse d’une grande innovation dans le monde des communications qui devrait permettre des vitesses de transmission hyper rapide, ce changement n’affectera pas le consommateur moyen pour le moment.

Pour Thomas Veilleux, responsable des technologies de l’information à la Ville de Saint-Georges, le 5G ne touche que les données transmises par voie cellulaire. «C’est un peu comme un tuyau d’aqueduc, illustre-t-il. Actuellement, celui du 4G ou de la LTE est de six pouces. Avec la 5G, il sera dix fois plus gros, soit soixante pouces».

Mais pour accéder à cette nouvelle technologie, il faudra des outils adaptés, qui se parlent par voie cellulaire. Ainsi, les entreprises seront sans doute les premières à en bénéficier. Certains secteurs, comme la maison intelligente, pourront aussi tirer avantage de l’arrivée de la 5G.

À la Ville de Saint-Georges, il faudra graduellement remplacer tous les cellulaires actuels pour qu’ils soient compatibles à la norme 5G.  Ne vous inquiétez pas cependant, vos téléphones continueront de fonctionner, car les équipements pour la 4G resteront dans les tours.

De plus, tant que tout le territoire ne sera pas desservi par la 5G, les communications ne seront pas nécessairement plus rapides avec les régions qui ne possèdent pas ce service. Il faudra attendre des mois, voire des années, avant de devenir pleinement opérationnelle.

Innovation

L’annonce par TELUS de l’arrivée de la 5G en Beauce date de septembre dernier. Selon l’entreprise, le réseau favorisera l’innovation dans les secteurs de la technologie, de la santé, de l’agriculture et plus encore.

« Nous restons engagés à maintenir notre forte présence en région. Au fil de son évolution, la 5G contribuera à rendre nos villes plus intelligentes et plus vertes, à transformer l’agriculture, à améliorer les soins de santé, et à accélérer les possibilités de la maison connectée et des voitures autonomes», indique Marie-Christine D’Amours, vice-présidente, Solutions consommateurs et Expérience client de TELUS au Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires