Budget 2021: Sainte-Marie se relève des inondations et de la pandémie

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Budget 2021: Sainte-Marie se relève des inondations et de la pandémie
Jacques Boutin, directeur général, Gaétan Vachon, maire, et Lucie Gravel, directrice des Finances et trésorière de la Ville de Sainte-Marie. (Photo : Beauce Média – Hubert Lapointe)

SAINTE-MARIE. Après les inondations de 2019, les coffres de la Ville de Sainte-Marie ont subi un nouveau revers en 2020 avec la pandémie de Covid-19. Le budget pour 2021 a été présenté le lundi 14 décembre dernier.

Financièrement, Sainte-Marie note une augmentation de ses revenus de 751 768 $ pour un total de 26 445 659 $ (25 693 891 $ en 2020), et une hausse de ses dépenses de 778 225 $ pour un total de 24 269 484 $ (23 491 259 $ en 2020). Notamment, la Ville entend réaliser pour 14,5 M$ en réfections de routes et autres projets en immobilisation.

Ainsi, le compte de taxes augmentera de 1,51 % cette année. Par exemple, pour une résidence moyenne de 225 900 $, le compte s’élèvera à 3 008 $, soit une augmentation de 115 $. Il faut savoir que le nouveau rôle d’évaluation et la démolition des maisons du centre-ville font en sorte que la valeur d’une résidence moyenne a augmenté.

« Les deux dernières années se sont avérées difficiles pour notre collectivité, mais malgré les répercussions négatives des inondations survenues en 2019 et des impacts de la pandémie de la Covid-19 qui sévit toujours, nous sommes heureux de présenter un budget 2021 équilibré et plus que raisonnable dans les circonstances », a déclaré Gaétan Vachon, maire de Sainte-Marie.

De plus, M. le maire a soulevé que les impacts négatifs des démolitions en termes de revenus de taxes sont maintenant connus et budgétés. À l’inverse, la prime d’assurances pour ce type de sinistre a connu une hausse de 216 000 $, et ce, avec une franchise passant de 25 000 $ à 500 000 $.

Quant aux contrecoups de la pandémie, M. Vachon est d’avis que la réduction de plusieurs dépenses et le report de certains projets à l’an projet permettront de limiter les dégâts. Dans le même ordre d’idées, une compensation gouvernementale de 803 000 $ servira à éponger en partie les pertes attribuables à la fermeture du Centre Caztel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires