Samuel Mainguy veut amener le Canada aux Championnats du Monde

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Samuel Mainguy veut amener le Canada aux Championnats du Monde
Samuel Mainguy mise sur son expérience personnelle pour permettre au pays de se démarquer. (Photo : gracieuseté)

HANDBALL. Samuel Mainguy, 21 ans de Saint-Lambert-de-Lauzon, vient de passer deux ans à jouer au handball pour l’équipe nationale d’Yverdon-les-Bains (Suisse), et quelques mois de plus pour le Loudéac de Bretagne (France). Sa saison a été écourtée à cause de la pandémie, mais le jeune athlète ne perd pas de vue les qualifications pour les Championnats du Monde en 2021.

En effet, sans la Covid-19, les qualifications pour les Championnats du Monde auraient eu lieu ce mois-ci. Mais, en septembre 2021, il espère prendre la route de la Colombie afin d’inscrire le Canada aux Championnats du Monde Junior.

« L’équipe canadienne n’a jamais réussi à y arriver. […] C’est un objectif personnel de faire partie d’une équipe aux Championnats du Monde », dit-il.

Il faut soulever que Samuel Mainguy est sur l’équipe nationale depuis 4 ans. Toutefois, il sait être aujourd’hui un bien meilleur joueur que par le passé. « Je suis monté une coche au-dessus. Je suis plus assidu, plus à l’écoute, j’ai connu une énorme progression. Ça paraît! »

Tellement que ses succès en Europe ont presque permis à l’équipe de Suisse d’augmenter de catégorie d’une part, et à l’équipe de France d’éviter de diminuer de catégorie, d’autre part. « J’ai eu d’autres offres. Je cherche des opportunités qui peuvent me faire avancer », d’appuyer le Beauceron.

Pour les jeunes

Actuellement inscrit au cégep à distance, il espère commencer des études en kinésiologie à l’automne prochain. À long terme, il souhaite que son parcours l’amène à travailler dans un programme sport-études.

« Il y a des gens qui m’ont transmis la piqure du sport et je veux la transmettre à mon tour. Je veux montrer aux jeunes une autre facette du sport. Qu’ils puissent voir les beaux et les mauvais côtés du sport professionnel. […] Quand on est jeune et qu’on a la capacité de le faire, si on n’essaye pas, on va le regretter toute notre vie », a-t-il indiqué, en ajoutant que cette voie permet d’en apprendre beaucoup plus sur soi. « Plus tard, il sera trop tard. Ils n’ont rien à perdre! »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires