Dernière chance pour le programme PIRTE de Revenu Québec

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Dernière chance pour le programme PIRTE de Revenu Québec
L'argent au coeur de bien des soucis pendant la pandémie (Photo : Archives)

Le Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE) prendra fin le 15 novembre prochain.

Accordée par le gouvernement du Québec, cette aide financière est versée aux travailleurs essentiels pendant la période de pandémie, afin de compenser la différence entre leur salaire et la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

L’Association coopérative d’économie familiale (ACEF), secteur Appalaches-Beauce-Etchemins, constate que beaucoup de travailleurs éligibles n’ont pas fait une demande de prestation.

Ces derniers reçoivent 100 $ pour chaque semaine de travail admissible, rétroactivement au 15 mars 2020, pendant un maximum de 16 semaines.

Les bénéficiaires du programme doivent avoir travaillé, à temps plein ou partiel, dans un secteur lié aux services essentiels (alimentation, santé, quincaillerie, pharmacie, service de paie, télécommunication, etc.), pour un salaire brut de 550 $ ou moins par semaine. Le revenu de travail annuel doit se chiffrer entre 5000 $ et 28600 $.

« Ce programme a été mis en place pour reconnaître la contribution essentielle de certains travailleurs, pendant le confinement général du printemps. Le PIRTE s’adresse aux personnes qui ont des revenus de travail limités. Un montant de 1600 $ peut représenter une grosse somme d’argent pour ceux-ci », explique François Décary, directeur de l’ACEF-ABE.

Pour vérifier si vous étiez à l’emploi d’un service essentiel, contactez Revenu Québec au 1 844 456-3050. L’équipe de l’ACEF-ABE demeure disponible pour répondre aux questions, au 418 338-4755 ou par courriel à info@acef-abe.org.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires