Bonne année financière chez les propriétaires de boisés

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Bonne année financière chez les propriétaires de boisés
La production de bois de sciage a subi une légère baisse de 4 %. (Photo : Gracieuseté - APBB)

L’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) avait des bonnes nouvelles pour ses membres les 14 et 20 octobre, dates des assemblées annuelles du Plan conjoint et de l’APBB.

Des surplus de 336 011 $ (Plan conjoint des producteurs de bois de la Beauce) et 184 416 $ (APBB) ont été confirmés dans les budgets de fonctionnement des deux entités. L’APBB est la gestionnaire du Plan conjoint pour tous les producteurs impliqués.

« Nous voyons ici les effets d’un travail de longue haleine et d’efforts constants pour en arriver à avoir une organisation prospère, rentable et efficace », dit Éric Cliche, président de l’APBB.

Pâte et sciage

La valeur au chemin du bois à pâte a grimpé de 43%, atteignant 4 876 269 $. Les prix provisoires affectés à chaque produit ont été ajustés à la hausse, sauf pour le tremble (huit pieds) et le bois franc (neuf pieds et plus). Des ristournes totalisant 200 000 $ ont été versées aux producteurs spécialisés, dans les essences concernées.

La production de bois de sciage de sapin-épinette a baissé de 4 %, soit 599 941 mètres cubes solides, pour une valeur au chemin de 34 274 000 $. En ajoutant les autres essences, la production grimpe à 672 155 mètres cubes solides (38 394 000 $).

« Ça reste une excellente année. Il faut se rappeler qu’en 2018, la hausse des ventes de bois de sciage avait été très importante par rapport à l’année précédente », dit Martin Ladouceur, directeur général de l’APBB et responsable de la mise en marché.

En 2019, la moyenne annuelle des prix au chemin du sapin-épinette est passée de 375$ à 355$ le mille pieds de bois (MPMP). Cette année, les prix du bois rond n’ont pas suivi la courbe ascendante au même rythme que le bois scié. Les producteurs de bois rond n’arrivent pas à capter une part de la hausse du bois scié, dont profitent les moulins et transporteurs.

« Je n’en veux pas aux moulins ni aux transporteurs. C’est à nous, les producteurs, à nous organiser pour avoir notre part du gâteau », mentionne Éric Cliche.

Travaux et élections

Les travaux forestiers subventionnés, réalisés sur les lots des propriétaires en 2019-2020, ont totalisé 1,4M$, en hausse de 95 164 $. L’essentiel des travaux provient du budget régulier (1,2 M$), le reste étant relié au budget de mobilisation des bois (263 189 $).

Au niveau du conseil d’administration, Éric Cliche (Nouvelle-Beauce), ainsi que Carol Fortin et Étienne Poulin (Beauce-Sartigan), ont été réélus. Christian Forgues (Nouvelle-Beauce) et Robert Paquet (Beauce-Sartigan) se sont retirés du conseil.

L’APBB représente 11 000 propriétaires forestiers répartis dans 62 municipalités et sept MRC. Elle offre des services de formation et d’information, ainsi qu’une gamme étendue de services-conseils en aménagement forestier et acérico-forestier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires