Le Château Beauce classé patrimonial

Le Château Beauce classé patrimonial
Nathalie Roy souhaite préserver les valeurs historique, architecturale et paysagère de l'endroit. (Photo : Beauce Média – Archives)

SAINTE-MARIE. La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé, le vendredi 16 octobre dernier, le classement du Monastère des Oblates de Béthanie (ou « Château Beauce ») et de son site patrimonial, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Selon Mme la ministre, le Château Beauce se démarque d’abord par son architecture extérieure éclectique.

« Il est important d’agir aujourd’hui pour conserver des bâtiments qui rappellent l’histoire de Sainte-Marie. C’est donc par souci de les préserver que je procède au classement du Château Beauce et de son site, en espérant qu’une nouvelle vocation prochaine puisse les mettre en valeur », a-t-elle déclaré, en ajoutant que son ministère a procédé au classement de 17 biens patrimoniaux depuis novembre 2018.

Sur le plan historique, il est occupé au début du 20e siècle par le notaire et homme d’affaires Georges-Siméon Théberge, ainsi que son associé, le notaire Ernest Larue, deux personnages importants de l’histoire de la région. Située près de l’église, au cœur du noyau de Sainte-Marie, la résidence se veut être un témoignage de leur succès et de leur place dans la société locale et régionale.

En 1944, la propriété est cédée aux Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception qui en font un centre de retraites fermées pour femmes. En 1967, les Oblates de Béthanie acquièrent la propriété et en font leur monastère, dans lequel logent également les religieuses malades ou retraitées de la communauté, et ce, jusqu’en 2014.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Rolland Bouffard
Rolland Bouffard
11 jours