Sports et loisirs organisés sont suspendus pour trois semaines

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Sports et loisirs organisés sont suspendus pour trois semaines
Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation. (Photo : Gracieuseté – Émilie Nadeau)

À partir du jeudi 8 octobre, la Santé publique interdira la tenue d’activités sportives ou de loisir organisés dans les zones rouges. En vigueur jusqu’au 28 octobre, cette mesure touche l’ensemble des MRC de Chaudière-Appalaches, à l’exception des Etchemins, Montmagny et L’Islet.

Aucune ligue ne pourra tenir des matchs hors concours, amorcer une saison régulière ou organiser des entraînements. Les cours de groupe et la pratique de sports encadrées seront interdits. Seulement les pratiques libres pourront avoir lieu.

Les activités individuelles ou en duo, les entraînements sous forme individuelle en pratique libre, ainsi que les activités pratiquées avec les membres d’une même cellule familiale, demeureront permis.

Une personne pourra s’exercer en duo avec une personne extérieure à sa bulle familiale, mais elles devront respecter la distanciation de deux mètres.

Les installations sportives intérieures, comme les arénas, pourront demeurer ouvertes dans le cas des pratiques libres. Leur capacité devra être modulée afin de respecter la distanciation sociale. De plus, l’accès aux vestiaires sera interdit.

Les salles d’entraînement et centres de conditionnement physique seront fermées jusqu’au 28 octobre. Ceux-ci auront accès à une aide financière du ministère de l’Économie, dont la teneur n’était pas connue au moment d’écrire ces lignes.

« Je sais à quel point le sport est important pour la santé mentale et la forme physique. Nous devons faire des sacrifices pour retrouver une vie normale et nos sports préférés le plus vite possible », soutient Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation.

Scolaire

Au niveau des écoles primaires et secondaires, les compétitions interscolaires et intrascolaires sont suspendues jusqu’au 28 octobre. Les programmes sport-études demeurent en place, dans le respect des groupes-classes. Dans ces groupes, seules les activités réalisées en pratique libre seront autorisées, sur une base individuelle ou en duo.

La Santé publique maintient également les cours d’éducation physique, où le masque n’a pas à être porté. Les élèves du primaire auront toujours droit à deux récréations de 20 minutes par jour.

« Ce sont des compromis importants. Nous ne voulons pas revenir à ce qui est arrivé le printemps dernier. En implantant les mesures nécessaires, on prend soin de nos enfants », a dit Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation, lors d’un point de presse présenté le 5 octobre.

Isabelle Charest invite les Québécois à profiter de l’automne pour bouger à l’extérieur. « On doit diminuer le plus possible nos contacts sociaux, qui ne sont pas dans la même bulle familiale. Malheureusement, nous devons mettre le sport et le loisir organisés sur pause, mais cette situation est temporaire », rappelle celle-ci.

Les sportifs anxieux quant à la pandémie peuvent obtenir le soutien de Sport Aide au sportaide.ca/covid19.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires