Les cinémas doivent de nouveau éteindre leur projecteur

Les cinémas doivent de nouveau éteindre leur projecteur
(Photo : Beauce Média - André Boutin)

COVID-19. > Après avoir tenté tant bien que mal de relancer leur programmation après une première fermeture au printemps, voilà que les salles de cinéma de la Beauce doivent de nouveau mettre la clé dans la porte.

Ainsi, depuis le jeudi 1er octobre, les projecteurs du Cinéma Centre-ville de Saint-Georges et du Cinéma Lumière de Sainte-Marie se sont éteints pour une durée indéterminée.

«C’est une surprise et ce n’en est pas une, a déclaré Stéphane Morin du Cinéma Centre-Ville. Nous pensions plutôt qu’on nous imposerait une limite de spectateurs à la baisse».

«C’est d’autant plus frustrant qu’aucun indice de contamination n’a été décelé dans les salles de cinéma au cours des dernières semaines», a précisé Vincent Maheux du Cinéma Lumière. Il ajoute qu’avec un délai de trois ou quatre heures entre chaque représentation, cela laissait amplement de temps pour nettoyer et désinfecter les salles. «Je ne vois pas pourquoi nous serions plus à risque que les salles de gym ou les commerces. C’est enrageant».

Après une fermeture complète en mars dernier, les cinémas avaient repris leurs activités au début du mois de juillet, avec les contraintes de la distanciation sociale. Ils devaient alors présenter des films déjà joués faute de nouveautés disponibles.

M. Morin et Maheux sont d’avis que les autres salles des régions orange ou jaune devront un jour ou l’autre fermer leurs portes elles aussi puisque les distributeurs de film vont nécessairement reporter la sortie de nouveautés.

Le gouvernement du Québec a annoncé qu’il viendrait en aide au milieu culturel pour contrer les effets néfastes de la COVID-19. «Il a promis 400 millions $ au printemps, mais on attend encore cet aide», a indiqué M. Morin.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires