Des condos de luxe à Sainte-Marguerite

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Des condos de luxe à Sainte-Marguerite
Le projet, tel qu'imaginé. (Photo : gracieuseté)

SAINTE-MARGUERITE. Les Immeubles 7 S.K.Y. et Lys Réalisations de Sainte-Marie font équipe pour la construction de condominiums de luxe à Sainte-Marguerite, projet qui devrait débuter d’ici quelques semaines.

L’idée est celle de Jean-Philippe Lessard, sa conjointe Sylvie Gilbert et du père de cette dernière, Maurice Gilbert. Le concept comprend la construction de deux bâtiments de cinq étages, avec stationnement intérieur et à raison de 20 unités de logement par bâtiment. Piscine extérieure, salle commune et autres commodités font aussi partie de l’ensemble de l’œuvre.

« Le projet, dans son ensemble, comprend deux phases. Nous souhaitons construire le premier bâtiment et le rentabiliser, pour ensuite construire le deuxième », a expliqué Jean-Philippe Lessard, en ajoutant que les premières unités devraient être disponibles en juillet 2021.

Maurice Gilbert, Sylvie Gilbert et Jean-Philippe Lessard croient au potentiel de leurs projets à Sainte-Marguerite.

Audacieux, mais prometteur

Présentée à la Municipalité en février dernier, l’idée est audacieuse conviennent les deux promoteurs. « Ce n’est pas standard, mais on sent que la vision de la Ville de Sainte-Marie est de développer le secteur de la route St-Martin, ce qui rend Sainte-Marguerite attrayante, surtout que la route 216 mène directement à cet endroit. Nous sommes à six minutes de route des écoles, du Centre Caztel, de l’autoroute 73 et des services à Sainte-Marie. Ce sera le carrefour de la ville dans quelques années », évalue M. Lessard.

Pour Maurice Gilbert, le projet permettra de rejoindre une clientèle variée malgré tout. « C’est du haut de gamme, c’est certain, mais plus abordable, parce que c’est en ruralité. On vise surtout les retraités et les professionnels, des gens de Sainte-Marguerite et d’ailleurs aussi. Il y a des gens à Lévis qui n’ont pas les moyens de se payer quelque chose du genre en ville, mais pour qui ça deviendra accessible. »

Une opportunité?

La réception à Sainte-Marguerite a été exemplaire, mentionne M. Gilbert. « On a senti dès le départ que l’on souhaitait nous recevoir. C’est à proximité des services disponibles à Sainte-Marie, mais c’est aussi la tranquillité, la beauté de la région et la sécurité. »

Pour le maire de Sainte-Marguerite, Claude Perreault, le projet est emballant. Il estime que sa localité doit profiter de sa situation géographique et saisir les opportunités. « Si on prend la route 216 comme exemple, Sainte-Marie est à l’autre bout de la rue. Les prix sont naturellement plus abordables chez nous qu’à Sainte-Marie, c’est la moitié du prix pour les terrains. C’est déjà substantiel comme économie. C’est très sécuritaire chez nous également. »

Jean-Philippe Lessard est aussi convaincu du potentiel de tout le secteur. « La beauté de l’emplacement, ses possibilités et la quantité de pieds carrés que l’on peut offrir aux gens donnent plein de possibilités. Ce ne sera pas seulement des condos, ce sera une ambiance, un milieu de vie. L’emplacement va permettre aux résidents d’avoir une vue imprenable sur la nature et dans certains cas, sur la Ville de Québec. On voit les ponts et le Concorde d’ici par endroits. »

Les inondations survenues à Sainte-Marie au cours de la dernière année font aussi partie de l’équation, selon M. Gilbert. « Certains secteurs de Sainte-Marie sont devenus plus attrayants. Vallée-Jonction en profite et Sainte-Marguerite aussi. Le coût des terrains et les taxes municipales sont aussi un facteur à considérer. »

Les deux entités pilotent entretemps d’autres projets en parallèle, dont une dizaine de terrains situés sur la rue Bellevue, qui prennent forme au même moment.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires