Les responsables de services de garde en milieu familial manifestent à Sainte-Marie

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Les responsables de services de garde en milieu familial manifestent à Sainte-Marie
(Photo : Beauce Média – Hubert Lapointe)

SOCIÉTÉ. Comme ailleurs en province, une vingtaine de responsables de services de garde en milieu familial ont manifesté ce matin à Sainte-Marie.

Parti du Centre Caztel, le groupe a descendu sur le boulevard Vachon Nord pour se rendre jusqu’aux bureaux du député de Beauce-Nord Luc Provençal. En chemin, les manifestantes ont distribué des « offres d’emplois » afin de sensibiliser la population à leurs conditions de travail difficiles. Enfin, sur place, elles ont planté des pancartes et placardé les fenêtres d’affiches autocollantes. Il faut savoir que M. le député était à l’Assemblée nationale au moment de la manifestation.

« On vient revendiquer nos droits. On veut montrer au gouvernement que assez, c’est assez », a affirmé Nathalie Bouchard, secrétaire du syndicat.

Entre autres, Mme Bouchard a souligné la propension du gouvernement à les traiter en gardiennes d’enfants plutôt qu’en éducatrices. « On travaille sur le développement physique des enfants, leur développement mental, leur socialisation, les bonnes habitudes de vie, on les rend autonomes […], il faut faire un bout de chemin avec les orthophonistes et autres professionnels de la santé, mais nos avantages ne montent pas », déplore-t-elle.

Du même avis, d’autres participantes ont ajouté que le réseau est en train de s’appauvrir et que toujours plus de services de garde se voient contraints de fermer. Au terme de leur discussion, elles espèrent imaginer des moyens de pression « qui feront mal ».

En attendant, un médiateur tente actuellement de faire avancer la discussion qui oppose le syndicat au gouvernement.  Si la réponse se fait attendre, une demi-journée de grève est prévue le 23 septembre, suivie d’un jour entier de grève le lendemain.

« On va tout essayer, il ne faut pas se décourager. On ne veut pas tout, tout de suite. On veut juste que ça avance… », ont-elles lancé.

Les manifestantes ont planté des pancartes et placardé les fenêtres d’affiches autocollantes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des